L'utilisateur préfère moins d'applications mobiles, mais plus pertinentes

Par 12 juillet 2012 Laisser un commentaire
screenshot of apphero

Les utilisateurs de smartphone sont confrontés à un nombre gigantesque, sans cesse croissant, d'applications pour leurs smartphones et tablettes. Les startups comme AppHero les aide à y voir plus clair.

Pratiques pour les affaires en ligne et une aubaine pour les consommateurs lassés d'avoir à décider, les moteurs de recommandation facilitent pour les acteurs digitaux la découverte des nouveaux produits. Ce service est particulièrement bienvenu dans l'environnement des applications mobiles où des centaines de nouveautés perturbent les utilisateurs de smartphone. Alternative aux blogs et aux articles de présentation des applications, AppHero a créé son moteur de recommandation qui travaille en tandem avec le réseau social de l'utilisateur, apprenant ses centres d'intérêt et ses préférences et lui permettant de partager avec ses amis. AppHero recherche les applications de l'utilisateur, trouve pour lui les produits adéquats et se connecte à Facebook pour ses fonctionnalités sociales.

Aider les consommateurs à trouver les applications qui leur correspondent

À côté de l'apprentissage par la machine et du traitement du langage naturel qui nourrissent les recommandations d'AppHero, sa structure spécifique permettant aux amis de partager leurs applications favorites ajoute une valeur importante. Comme l'explique OMERS Venture qui a récemment financé AppHero, « ce n'est pas le nombre d'applications qui compte pour le consommateur mais plutôt leur pertinence. » L'adéquation et la personnalisation constituent une des caractéristiques  et un puissant moteur de la technologie mobile et ce produit entend capitaliser sur ces deux facteurs clés de la facilité d'utilisation des mobiles. Elle permet aux utilisateurs de choisir des applications utiles et de voir ce que leurs amis utilisent.

La curation d’applications mobiles est une tendance qui s’étend

Grâce à leur nouveau financement, AppHero va pouvoir développer son moteur de recommandations et étendre son offre momentanément limitée à iOS. Pour l'instant, l'application gère l'historique de l'activité et les données sociales et permet aux utilisateurs de partager leurs applications entre eux. La plate-forme basée à Toronto, lancée après celle d'Apple, a récemment acquis Chomp, une plate-forme de recherche d'applications. Alors qu'Apple investit dans le perfectionnement de son système de recommandation d'iTunes, un autre service appelé Crosswa.lk propose à ses utilisateurs du contenu et un réseau basé sur Facebook et sur les contacts Gmail. La croissance dans ce secteur profite toujours au système d'exploitation mobile d'Apple et la maturité ne sera atteinte que lorsqu'on verra plus de support pour Android et d'autres systèmes d'exploitation.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas