Les utilisateurs d'applications mobiles attendent avant tout de la transparence

Par 04 mars 2013
Transparence

La collecte de données personnelles par les entreprises lors de l'utilisation d'une application suscite de l'inquiétude de la part de leurs utilisateurs.

70% des utilisateurs veulent savoir comment sont utilisées les données personnelles que récoltent les applications mobiles à leur sujet. Avec l'augmentation des applications gratuites qui connaissent un franc succès, les fournisseurs ont trouvé le moyen de gagner de l'argent en monnayant les informations obtenues sur l'utilisateur. Les utilisateurs ont donc de moins en moins confiance et comme le souligne Andrew Bud, président du MEF, “35% des consommateurs n'achètent pas plus souvent via leur mobile en raison d'un manque de confiance.” L'Association de Commerce mondial pour les Entreprises MEF a interrogé 9 500 personnes à travers 10 pays pour tenter d'évaluer le niveau de confiance des utilisateurs envers les applications mobiles, afin d'améliorer les failles et de répondre au mieux à leurs attentes.

Une confiance instable...

Le rapport Global Privacy 2013 révèle que seulement un tiers des consommateurs (37%) est d'accord pour partager des données personnelles avec l'application qu'il télécharge, tandis que la majorité des consommateurs considère que savoir quand l'application collecte et partage leurs informations personnelles est important (respectivement 70% et 71%). Le rapport analyse quatre facteurs clés d'intimité: la transparence (les consommateurs veulent que les fournisseurs soient transparents en ce qui concerne l'utilisation de leurs informations personnelles), le confort (52% ne sont pas du tout à l'aise avec l'idée que leurs informations de facturation puissent être stockées au sein d'une application), la sécurité et le contrôle. Et en rapport avec ce dernier facteur, l'étude révèle que 33% des consommateurs pensent avoir un contrôle total sur la manière dont les informations personnelles sont utilisées à des fins publicitaires.

… mais toujours présente

Malgré ces chiffres, seuls 18% des sondés déclarent ne pas être convaincus par la sécurité de leurs données personnelles. La majorité des consommateurs reste relativement confiante envers les applications mobiles. Par ailleurs, l'étude révèle que ce sont surtout les femmes et les consommateurs les plus âgés (plus de 35 ans) qui sont les plus susceptibles d'être préoccupés quant à la confidentialité de leurs informations. Les marchés en croissance comme l'Afrique du Sud (27%) et l'Arabie saoudite (22%) ou encore le Brésil et le Mexique sont également moins à l'aise en ce qui concerne le partage des informations personnelles. La sécurité des applications mobiles semble donc clairement avoir un impact dans la confiance des consommateurs. Comme le déclare JR Smith, PDG d'AVG Technologies, “parmi la richesse sans précédent d'opportunités pour l'innovation et la création de marchés, les entreprises se doivent de fournir de la transparence, de la sécurité et du contrôle sinon elles échoueront.”

 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas