Les utilisateurs ont besoin d’un accès centralisé à leurs services cloud

Par 27 juillet 2012
picture of collections desktop

Les internautes sont plus nombreux à utiliser plusieurs comptes Cloud et sont avides de disposer d'un meilleur accès à leurs différents médias. Collections.me commence avec Instagram et Google Drive.

 

Les services Cloud on réduit le poids de nos ordinateurs portables et la taille de nos disques durs, mais ils dispersent nos fichiers sur les serveurs, comptes et autre interfaces dans les nuages. Collections est là pour faire face a cette dispersion actuelle des ressources. Cette application Mac déploie un support pour différents services Cloud populaires dans l'espoir de devenir un programme de type Finder agréable, facile et universel. Uniquement disponible sur Mac OS X version 10.7 ou supérieure, le service s'attache à intégrer les fonctions de service Cloud à un seul endroit, dans un cache local accessible off-line. Toujours en bêta, Collections a encore du pain sur la planche mais a déjà atteint une bonne facilité d'emploi dans son interface en colonnes.

Deux services populaires sont déjà supportés, d'autres sont prévus

Jusqu'ici, les utilisateurs de Collections peuvent connecter leurs comptes Google Drive et Instagram et, selon TechCrunch, les albums photos de Facebook devraient bientôt suivre. C'est avec le support pour Google Drive que Collections a commencé. L'utilisateur peut se connecter à plusieurs comptes Google, naviguer au sein des documents et les éditer ainsi que lire les versions en cache quand il est off-line. Bien qu'il ne soit pas possible d'éditer en off-line, Collections offre une place centrale pour accéder aux documents, comme le fait l'application Found, ce qui simplifie, pour l'utilisateur, la recherche sur son ordinateur et ses services Cloud. Mais Collections étend également son support à la modification et l’édition de documents, en intégrant les disques locaux et à distance pour proposer une expérience unifiée à l'utilisateur.

Reste à voir combien de services cloud supplémentaires seront intégrés

La nouvelle composante de Collections, Instagram, n'offre pas de support pour l'édition comme pour Google Drive. Cependant, les utilisateurs d'Instagram peuvent accéder à leur flux de photos, aux images qu'ils aiment et même cliquer sur certains liens pour les voir dans un navigateur au sein de l'application. Une certaine interactivité, comme la possibilité d'« Aimer » des photos au départ de l'application, fait penser à un traitement similaire à celui des photos sur Facebook : il sera possible, dans les versions futures, d'« Aimer », de commenter et d'étiqueter des amis. Le support d'autres services influencera les performances de cette application : s'ils n'optent pas pour des services plus orientés vers les entreprises, nous verrons certainement apparaître des services locaux/Cloud similaires pour combler le manque dans ce domaine essentiel.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas