Utiliser son téléphone durant une séance chez le dentiste peut nuire à la qualité du soin

Par 28 août 2009

Quand on commence à avoir l'impression que le monde est peuplé de crétin, ce n'est pas bon. Surtout parce qu'en général le crétin, c'est celui qui dit (et donc qui est). Mais là, il faut bien avouer qu'avec les statistiques émises par la Chicago Dental Society, on peut être amené à penser que certains que je ne nommerais pas ont une jolie tarentule au plafond. Ouvrez les guillemets : "Plus de quatre dentistes sur cinq affirment que leurs patients envoient et reçoivent des messages texte sur leurs téléphones portables" durant les soins.

Les patients sont-ils les seuls techno-contaminés ? Malheureusement, non. Un tiers des praticiens de la bouche indiquent qu'ils ont un téléphone mobile posé dans un endroit visible de leur cabinet. Le pire, c'est que les patients ne se contentent pas de poster des SMS ou des tweets avec une seule main. Non, certains médecins de l'émail (prononcez emaye) regrettent que les patients se lèvent durant le traitement pour répondre à un appel ou à un texto. D'aucuns que je me refuse à nommer, ne sachant pas d'ailleurs si ce sont les même que plus haut, pourraient dire :

- "Ah oui, la jeunesse, ce n'est plus ce que c'était, avant ils étaient polis, disaient bonjour et pliaient leur poussette avant de rentrer dans la bus".

Et bien, détrompez-vous. Ouvrez les guillements suivis d'une citation en Anglais pour prouver sa véracité : "The kids never answer their phone while getting treatment". Donc, pour résumer, beaucoup de tarentules mais un peu d'espoir dans les jeunes générations.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas