Quand les véhicules deviennent diffuseurs d'information

Par 26 janvier 2010

Pour envoyer des contenus et actualités locales aux voitures sur les routes, des chercheurs iraniens et américains proposent de recourir à des bornes dédiées. Ainsi qu'à la communication courte distance entre les véhicules.

Jusqu’à présent, les réseaux ad hoc ont surtout fait parler d’eux dans leur acceptation pour mobiles. Mais des chercheurs travaillent également sur ce qu’on appelle les réseaux ad hoc de véhicules (VANets), dont l’objectif est la diffusion de données entre divers véhicules sur les routes. C’est notamment le cas de chercheurs de l’institut de technologie de Géorgie (USA) et de l’université de technologie d’Ifsahan (Iran). Ceux-ci se sont intéressés à la distribution d’un nombre important d'informations au sein d’un réseau de véhicules clairsemé et dont le nombre évolue : les routes sont en effet très fréquentées à certaines heures et pas du tout à d’autres. Pour mettre au point leur système, les chercheurs proposent de s’appuyer à la fois sur des bornes situées en bord de route appelées "infostations", et sur les véhicules eux-mêmes. Qui deviennent des appareils de stockage et de diffusion mobiles.
Les véhicules sont divisés en deux catégories
Les chercheurs rappellent que résoudre ces questions est important pour pouvoir bénéficier à plein du potentiel des VANets. Les applications possibles allant de l’assistance pour améliorer la sécurité au volant à la diffusion d’informations locales ou de publicités. En passant par le téléchargement d’applications en streaming destinées à divertir les passagers. Dans l’architecture proposée, toutes ces données sont donc envoyées par les "infostations", en fait des systèmes radio ne couvrant qu’une zone limitée mais à débit élevé. Les véhicules sont divisés en deux catégories : les collecteurs et les transporteurs. Tout véhicule s’approchant d’une borne appartient à la première catégorie. Une fois la borne dépassée et les informations récupérées, il devient transporteur.
De l’information essentiellement locale
Un véhicule pouvant être à la fois transporteur d’une borne et collecteur d’une autre. Les véhicules transporteurs diffusent par la suite les informations à leur disposition auprès des collecteurs qu’ils croisent par le biais d’appareil de transmission à courte portée. A ce stade, ces derniers n’ont pas encore été précisément définis par les chercheurs. Les bornes diffusant essentiellement des informations locales (news, accidents, publicité de proximité...), le contenu récupéré auprès de bornes trop éloignées sera automatiquement supprimé de la base de données du véhicule. Pour les localiser, chaque véhicule est équipé d’un GPS et de cartes pré chargées.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas