Venice Project: Skype et KaZaA se lancent dans la diffusion de vidéos sur Internet

Par 06 octobre 2006
Mots-clés : Future of Retail

C'est officiel. Longtemps une rumeur, le Venice Project, la nouvelle entreprise de Niklas Zennström et Janus Friis, les fondateurs des applications KaZaA et Skype...

C'est officiel. Longtemps une rumeur, le Venice Project, la nouvelle entreprise de Niklas Zennström et Janus Friis, les fondateurs des applications KaZaA et Skype, prendra forme. Cette appellation générique aux airs de nom de code désigne à la fois un site Web, une plate-forme et un logiciel dédié. Ces supports seront tous consacrés à la diffusion de programmes TV professionnels sur la Toile.
 
Selon Business Week, le projet "donnera aux téléspectateurs, aux annonceurs et aux propriétaires de contenu plus de choix, de contrôle et de créativité que jamais". En clair, les utilisateurs pourront regarder les nombreuses vidéos "d'une qualité proche de la haute définition" proposées par plusieurs chaînes. La fonction de préprogrammation sera disponible, ainsi que l'échange de fichiers avec ses amis.
 
Pour installer le programme, il faudra télécharger et installer un logiciel spécifique qui, une fois lancé, se connectera à Internet pour permettre de visionner les vidéos. Interactivité oblige,  il sera possible, en bougeant la souris, de stopper, faire jouer ou avancer la vidéo. Un vrai lecteur DVD!
 
Si le Venice Project s'appuie sur la technologie du peer-to-peer et permet à ses clients de partager et de s'échanger les vidéos, la possibilité de les télécharger ne leur sera pas donné. En effet, ceux-ci seront diffusés en streaming afin d'éviter les risques de copies illicites. Sans cette restriction, il aurait été difficile aux responsables du projet de convaincre les télévisions partenaires de confier leurs programmes...
 
Pour le moment, seule une centaine de testeurs ont la primeur de ces nouvelles applications. Mais d'ici novembre, le Venice Project devrait s'ouvrir à tous... et affronter la concurrence. Car de nombreuses sociétés, iTunes Store, Google Video et YouTube en tête, sont déjà bien implantées dans le secteur de la vidéo en ligne. La qualité de la définition des fichiers Venice Project fera-t-elle la différence?
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 06/10/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas