A Venise, capteurs et mobiles jouent au guide touristique

Par 08 juillet 2009

Afin de décongestionner la ville et de rendre le tourisme interactif, la Cité met à disposition des visiteurs équipés de téléphone Wi-Fi un réseau de capteurs qui envoie des informations sur les différents lieux.

"Avec vingt millions de visiteurs chaque année, il est nécessaire de gérer le flux des touristes dans Venise", explique Michele Vianello, vice-maire de Venise. Pour cela, la Cité s'est associée au projet d'IBM "Smarter City". Les autorités lancent un projet pilote qui propose aux touristes de recevoir sur leur téléphone des informations sur les parties les moins connues de la ville qu'ils peuvent visiter et sur les moyens d'éviter les zones d'affluence. Le système consiste en un réseau de capteurs installé dans la ville et d'une connexion Wi-Fi libre d'accès.
Des informations en mode "push"
Les touristes qui disposent d'un mobile équipé de Wi-Fi doivent ensuite télécharger l'application TagMyLagoon. Ensuite dès qu'ils passent près des capteurs installés par l'association des guides touristiques de Venise, des informations contextuelles sont envoyées en mode "push". Ils peuvent également prendre en photo des lieux avec leur portable. Puis lancer l'application qui, grâce à un système de reconnaissance, leur donne des informations plus précises sur les monuments s'ils sont référencés.
Un projet mondial
Le projet vénitien doit durer trois mois de juillet à octobre. Une fois le pilote complété, IBM et Venise veulent étendre le projet à d'autres secteurs de la ville. Il fait partie du projet IBM "Smarter Planet Vision". Celui-ci a pour but de rendre les utilisateurs capables d'interagir via des capteurs et des objets avec des personnes, des lieux et des informations. IBM déploie d'autres infrastructures de ce type dans plusieurs villes comme Singapour, Brisbane et Stockholm. Son but est de réduire la pollution et la congestion des routes.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas