La vente aux enchères sur le Web s'envole.

Par 13 janvier 1999

Grâce à un accord avec Onsale, Yahoo ouvrait en septembre dernier une salle des ventes virtuelle pour les particuliers. Après avoir créé en 1995 le premier site de vente aux enchères, Onsale réa...

Grâce à un accord avec Onsale, Yahoo ouvrait en septembre dernier une
salle des ventes virtuelle pour les particuliers.
Après avoir créé en 1995 le premier site de vente aux enchères, Onsale
réalise deux ans plus tard un chiffre d'affaires de 100 millions de
dollars en écoulant essentiellement des stocks de matériel informatique.
Il a depuis été suivi par de nombreux concurrents comme Ad Auction, Frist
Auction, Classified Ventures, eBay, Auction Universe, Ingram, etc.
Désormais, la vente aux enchères couvre tous les secteurs du commerce.
Si les premiers sites étaient développés en interne, les éditeurs
proposent aujourd'hui des outils ad hoc, comme Microsoft qui commercialise
aux Etats-Unis un module complémentaire pour sa suite SiteServer 3.0
Commerce Edition. Des solutions spécifiques et très chères existent
également.
Organisant chaque semaine une vente auprès d'un groupe de revendeurs
sélectionnés, le grossiste Ingram a ainsi choisi le logiciel de
Liveexchange 2.1 de Moai Technologies (50 000 dollars la licence
annuelle).
Analyse spécialiste du commerce électronique, Vern Keenan estime à environ
3,8 milliards de dollars les ventes aux enchères sur le Web pour l'année
1998, soit près de 10 % de la totalité du commerce électronique. Elles
devraient être dix fois plus importantes en 2002.
(01 Informatique - 18/12/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas