Vente de licences: SAP engrange de moins bons résultats que prévu

Par 15 janvier 2007
Mots-clés : Smart city

SAP, le premier éditeur mondial de progiciels de gestion, a déçu en publiant des chiffres inférieurs aux attentes des analystes. En effet, selon les résultats préliminaires, les ventes de...

SAP, le premier éditeur mondial de progiciels de gestion, a déçu en publiant des chiffres inférieurs aux attentes des analystes. En effet, selon les résultats préliminaires, les ventes de licences de l'allemand n'ont progressé que de 7% à 1,26 milliard d'euros au quatrième trimestre 2006, alors que les analystes prévoyaient que ce chiffre s'élèverait à 1,35 milliard d'euros.
 
SAP estimait même que ses ventes de licences progresseraient, en 2006, de 15 à 17% mais elles n'ont augmenté que de 11%, soit un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros.
 
Ces résultats peuvent être dus à un ralentissement des ventes de licences de SAP sur le marché américain, puisque celles-ci ne se sont accrues que de 4% au quatrième trimestre, contre 15% pour le troisième.
 
Mais la véritable explication de ce ralentissement pourrait être la concurrence croissante que rencontre SAP sur ce marché face à Oracle. L'américain a en effet développé toute une politique d'acquisitions de plusieurs milliards de dollars en 2006 (Sunopsis, MetaSolv Software, Sigma Dynamics, Portal Software, SPL WorldGroup, Stellent) pour diversifier durablement son offre.
 
Pour pouvoir véritablement concurrencer SAP sur son propre terrain, Oracle devra clarifier sa stratégie au cours de ces prochains mois pour constituer, à terme, une offre logique et variée de solutions et d'applications.
 
Les résultats définitifs de l'éditeur allemand sont attendus pour le 24 janvier.

(Atelier groupe BNP Paribas – 15/01/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas