Vente à distance: 41% des Français passent par Internet

Par 25 octobre 2006
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Selon une étude réalisée par le Credoc pour le compte de la Fédération des entreprises de la vente à distance (FEVAD) et de La Poste, les Français plébiscitent de plus en plus Internet pour la...

Selon une étude réalisée par le Credoc pour le compte de la Fédération des entreprises de la vente à distance (FEVAD) et de La Poste, les Français plébiscitent de plus en plus Internet pour la vente à distance. Le courrier, bon premier avec 50 % des commandes, est talonné par le Web qui affiche 41 % et qui distance le téléphone (31 %). Et ce n'est qu'un début !
 
Un petit nouveau fait également une entrée remarquée dans le domaine de la vente à distance : le téléphone portable, qui affiche un score de 5 %.
 
Qui sont ces 19 millions de cyber-acheteurs ? Selon l'étude, les jeunes adultes sont les principaux utilisateurs de ces services : 85 % des 18-24 ans commandent à distance, les 35-44 ans utilisant à part égale le courrier (49 %) ou le Net (48 %) et les plus de 55 ans préférant le courrier.
 
Autre particularité : les Français achètent de plus en plus hors de France. Ainsi, 21 % des cyber-acheteurs hommes en particulier -les femmes seraient-elles plus précautionneuses ?- et 21 % des moins de 45 ans ont franchi les frontières virtuelles pour faire leurs emplettes, 62 % dans l'UE et 35 % hors du cercle de l'Europe.
 
Avec 8.7 milliards d'euros générés en 2005 et probablement plus de 10 milliards en 2006, le commerce électronique deviendra-t-il la poule aux œufs d'or ?
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 25/10/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas