Vente en ligne : 33 milliards d'euros attendus en 2010

Par 21 septembre 2006
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Depuis 2004, le développement du paiement sécurisé et du haut-débit a permis à l'e-commerce de trouver sa place sur la toile. Au premier semestre 2006, les ventes ont...

Depuis 2004, le développement du paiement sécurisé et du haut-débit a permis à l'e-commerce de trouver sa place sur la toile. Au premier semestre 2006, les ventes ont progressé de 43% à 5.5 milliards d'euros. Et les professionnels peuvent être optimistes. Selon la Fédération des entreprises de vente à distance (Fevad), ce sont 33 milliards qui pourront être générés en 2010.
 
Un fort potentiel ? Pour le délégué général de la Fevad, Marc Lolivier, "si la croissance se poursuit sur le même rythme, on atteindra 12.5 milliards d'euros de chiffre d'affaires pour le commerce électronique en France en 2006, soit le double de 2004, qui était de 5.7 milliards d'euros". Et en 2010, avec 33 milliards d'euros, c'est donc le triple qui est attendu.
 
Ce cyber-commerce, qui a représenté en 2005 5 % du commerce de détail non-alimentaire en France, est aussi générateur d'emploi. Entre 2004 et 2006, les effectifs ont progressé de 60%, s'établissant à 15500, et devraient encore augmenter de 29% d'ici 2008.
 
Côté fréquentation des sites, le cabinet Forrester Research a annoncé que 15.6 millions d'internautes français avaient acheté en ligne au deuxième trimestre 2006. En 2011, ils devraient être 26 millions. Soit près d'un Français sur deux.
 
Quelles sont nos habitudes en matière d'e-commerce? Au niveau des achats, les produits culturels (livres, CD, DVD) jusqu'ici produits phares, ont été dépassés par les vêtements et les voyages, faisant des sites comme celui de la SNCF et de La Redoute les plus visités. Enfin, les supermarchés en ligne commencent eux aussi à susciter l'intérêt des consommateurs. Au premier trimestre 2 millions de visites ont été recensées sur les sites des quatre premiers supermarchés en ligne. Même si, comme le précise Benoît Cassaigne, directeur du département Internet et nouveaux médias chez Médiamétrie, "il s'agit d'une habitude moins grand public que les voyages ou les vêtements", le secteur est en pleine expansion.
 
Selon une étude réalisée par Médiamétrie/Net Ratings pour la Fevad, la France est le pays qui progresse le plus vite en Europe. Cette croissance laisse penser qu'elle pourrait aisément rattraper son retard sur l'Allemagne et la Grande-Bretagne, qui recensent respectivement 68% et 73% d'acheteurs en ligne. Bientôt la fin des files d'attente?
 
(Atelier groupe BNP Paribas – 21/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas