Les ventes de CD baissent de 7 % pour atteindre le niveau de 1996 : 618,7 millions d'albums

Par 06 janvier 2006
Mots-clés : Smart city

Les ventes de CD continuent de chuter alors que, dans un mouvement de balancier, les ventes de musique en ligne augmentent. D'après le cabinet Nielsen SoundScan, en 2005, les ventes de CD ont...

Les ventes de CD continuent de chuter alors que, dans un mouvement de balancier, les ventes de musique en ligne augmentent. D'après le cabinet Nielsen SoundScan, en 2005, les ventes de CD ont chuté de 7,2 % par rapport à 2004 pour atteindre le niveau de 1996. 618,7 millions d'albums seulement ont été vendus.

Les chiffres donnent raison au pessimisme ambiant sur l'avenir du CD. Il semble que les ventes de CD continueront à chuter alors que ce support sera remplacé par d'autres. En effet, si l'on rassemble les ventes de CD, de DVD musicaux et celles liées au téléchargement légal, le chiffre d'affaires de la musique progresse de 22,7 %.

Le téléchargement légal de titres a enregistré une hausse de 150 % alors que le téléchargement d'albums entiers a augmenté de 194 % . Il est intéressant de constater aussi que les ventes de CD sur Internet ont augmenté, en 2005, de 11,3 %.

Universal Music reste la première des majors et a réussi, malgré la mauvaise santé du secteur, à augmenter ses parts de marché par rapport à l'année 2004 : 31,7 % contre 29,6 % l'année précédente. Par ailleurs, Sony BMG a dû retirer de la vente 4,7 millions de CD qui intégraient une protection litigieuse .

(Atelier groupe BNP Paribas - 06/01/06)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas