Les ventes de micro-ordinateurs en France diminuent au 3ème trimestre

Par 30 octobre 2001
Mots-clés : Smart city, Europe

2001. IDC France constate au 3ème trimestre 2001 un net ralentissement du marché des micro-ordinateurs en France, notamment du marché professionnel. Ce dernier chute de 16,1 % en volume. Le marché...

2001.
IDC France constate au 3ème trimestre 2001 un net ralentissement du marché
des micro-ordinateurs en France, notamment du marché professionnel. Ce
dernier chute de 16,1 % en volume. Le marché grand public enregistre
également une baisse en volume et en valeur pour le 3ème trimestre
consécutif. Toutefois, la demande grand public reste dynamique sur le
segment des portables (+ 20 % et + 22,5 % en volume).
Il s’est vendu au 3ème trimestre 2001, 865 099 unités (PC, portables et
serveurs), soit une baisse de 19 % par rapport au 3ème trimestre 2000,
contre 1 044 425 unités au 2ème trimestre 2001 et 1 145 685 unités au 1er
trimestre 2001.
Dans son panel mensuel, IDC avait noté à plusieurs reprises une
décroissance des ventes dans les différents canaux. Cependant, cette
baisse, bien que prévisible, surprend par son ampleur, les fins de
trimestre étant habituellement marquées par d’importantes prises de
commandes de la part du canal de distribution, en particulier les
grossistes.
Plusieurs facteurs contribuent aujourd’hui à la morosité du marché micro
en France : ralentissement d’environ 2 % de la croissance économique ;
attentisme des grands comptes vis-à-vis de Windows XP et de la politique
tarifaire de Microsoft en matière de licences ; ralentissement généralisé
de la croissance de l’investissement informatique depuis le début de l’été
sur tous les produits d’infrastructure ainsi que la politique de prix
menée par les constructeurs favorisant le report des décisions d’achats
sur la fin de l’année.
Dans le scénario actuel, IDC prévoit que les ventes de micro-ordinateurs
baisseront en valeur de 3,4 % sur le marché global et de plus de 2,5 % sur
le marché professionnel au 4ème trimestre 2001.
Tout en enregistrant une baisse de 13,4 % en volume par rapport à l’an
passé, Compaq reprend sa position de leader sur le marché français. Avec
147 375 unités vendues au 3ème trimestre et une part de marché de 17 %,
Compaq devance son plus proche concurrent de 3,2 % de parts de marché. Le
groupe Nec Packard Bell enregistre une chute de 17,5 % sur son volume
global, mais se hisse à la seconde place des constructeurs avec 119 765
unités vendues et une part de marché de 13,80 %. Hewlett Packard arrive à
la 3ème place avec une part de marché de 13,10 % (112 897 unités), et une
baisse en volume de 8 %. HP enregistre en revanche une hausse de 46 % en
volume sur le marché des portables. Cependant, HP enregistre une
décroissance en volume de 17,8 % au 3ème trimestre sur le marché des
desktops.
De son côté, Dell enregistre une baisse similaire à celle du marché de
20,2 % en volume, mais passe toutefois devant IBM au classement général
des constructeurs avec une part de marché de 10,3 % (88 780 unités
vendues).
Pour sa part, IBM enregistre une baisse en volume de 42,70 % et une
décroissance de plus de 50 % sur le marché des desktops. IBM se situe à la
5ème place du classement général des constructeurs avec une part de marché
de 10,10 % (52 056 unités vendues).
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 30/10/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas