Les ventes de PC à la hausse en Asie

Par 25 juillet 2003
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

La Chine continue de présenter des résultats impressionnant (voir Lettre de l’Atelier du 23 juillet). Après les 15 % d’augmentation du nombre d’internautes chinois au premier semestre 2003 et les ...

La Chine continue de présenter des résultats impressionnant (voir Lettre de l’Atelier du 23 juillet). Après les 15 % d’augmentation du nombre d’internautes chinois au premier semestre 2003 et les 4,5 millions de nouveaux abonnés à la téléphonie mobile en juin, les ventes de PC sont également en forte hausse dans le pays. A croire que la Chine cherche à rattraper son retard technologique à marche forcée !

2,9 millions de PC ont donc été écoulés au deuxième trimestre 2003, soit une hausse de 14 % des ventes par rapport à la même période l’an dernier. L’épidémie de SRAS ne semble donc avoir eu aucune incidence sur le marché chinois des ordinateurs, selon le cabinet IDC. Le leader de ce secteur, Legend Group, devrait accroître ses ventes de 37 % en 2003, selon JP Morgan.

Le Japon ne peut afficher une telle compétitivité, mais ne déparait pas pour autant. Les ventes d’ordinateurs ont augmenté de 4 % au cours du deuxième trimestre grâce à la reprise de la demande des particuliers. 2,52 millions de PC se sont vendus entre avril et juin 2003, ce qui permet à la croissance des ventes sur douze mois de redevenir positive pour la première fois depuis deux ans.

Le ventes vont mieux dans le pays du soleil levant, mais les constructeurs japonais de PC continuent à faire grise mine. Hitachi, le premier d’entre eux, vient d’annoncer un premier trimestre fiscal (avril à juin 2003) négatif, mais les résultats sont néanmoins supérieurs aux anticipations du groupe. Les résultats du premier semestre devraient être conformes aux prévisions, avec une perte nette de 30 milliards de yens et un bénéfice d’exploitation atteignant 15 milliards de yens.

(Atelier groupe BNP Paribas – 25/07/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas