Les ventes mondiales de PC ont fortement progressé au premier trimestre.

Par 26 avril 1999

Selon les derniers chiffres des sociétés d'études de marché, la demande des micro-ordinateurs continue toujours d'être forte, en particulier aux Etats-Unis où elle reste largement tirée par les vent...

Selon les derniers chiffres des sociétés d'études de marché, la demande
des micro-ordinateurs continue toujours d'être forte, en particulier aux
Etats-Unis où elle reste largement tirée par les ventes d'ordinateurs à
usage familial.
Dataquest affirmait dans sa dernière étude que près de la moitié des
ménages américains étaient dotés d'un ordinateur et que le taux
d'équipement allait continuer de progresser.
Avec une progression de près de 17 %, la croissance reste également
soutenue en Europe de l'Ouest. Après une crise dont les effets se sont
fait sentir durant toute l'année dernière, les marchés de la région
Asie-Pacifique affichent aujourd'hui des signes de reprise encourageants.
Selon IDC, les ventes mondiales de PC ont progressé sur les trois premiers
mois de l'année de 19 % par rapport à la même période de 1998, avec près
de 24,5 millions d'ordinateurs vendus entre janvier et mars (17,2 % selon
Dataquest). Il y a quelques semaines, IDC prévoyait une progression de
14,3 % pour un total de 103,2 millions d'unités sur l'ensemble de 1999.
La pression sur les prix demeure, en revanche, constante. En valeur,
toujours selon IDC, les ventes mondiales devraient cette année atteindre
178,8 milliards de dollars, en progression de 4,8 % seulement.
Avec 13,4 % du marché mondial sur les trois premiers mois de l'année,
Compaq conserve son leadership selon Dataquest, mais perd du terrain face
à ses concurrents immédiats. Détenant ainsi 15,7 % du marché américain,
elle cède 2,1 % par rapport au 1er trimestre 1998, sur un marché en hausse
de 24 % (source IDC).
Situé au deuxième rang mondial, Dell a vu, pour sa part, ses ventes
progresser de 52 % sur les trois premiers mois de l'année (source IDC).
Bien que ses ventes soient en hausse de 30 %, IBM se situe maintenant au
troisième rang mondial avec 8,9 % des ventes, contre 8,1 % au 1er
trimestre 1998, selon IDC. L'américain Hewlett-Packard (6,5 % du marché)
et le japonais NEC-Packard Bell-NEC (6,4 %) arrivent ensuite, selon IDC.
Troisième américain et sixième mondial, Gateway a vu ses ventes augmenter

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas