VeriSign migre plus de 2000 serveurs vers Red Hat Enterprise Linux

Par 16 septembre 2003
Mots-clés : Smart city

Red Hat, premier fournisseur mondial de solutions open source et Linux, et VeriSign, l'un des plus grands fournisseurs de services d'infrastructures critiques pour l'Internet et les réseaux de ...

Red Hat, premier fournisseur mondial de solutions open source et Linux, et VeriSign, l'un des plus grands fournisseurs de services d'infrastructures critiques pour l'Internet et les réseaux de télécommunication, annoncent aujourd'hui que VeriSign a choisi Red Hat Enterprise Linux comme plate-forme pour plus de 2000 serveurs actifs à travers toutes les divisions de la société.

VeriSign entretient la base de données de plus de 27 millions d'adresses Web en .com et .net, les domaines de premier niveau les plus reconnus au monde, et répond à plus de 9 milliards de consultations DNS (Domain Name Servers) par jour. Cette plate-forme inclut l'infrastructure vitale pour les 13 serveurs de noms de domaine (DNS) de premier niveau déployés à travers le monde et répondant à des requêtes DNS pour tous les domaines .com et .net. Le serveur A Root, le système de serveurs racines situé au sommet hiérarchique d'Internet et le serveur de noms de domaine le plus utilisé, est également compris dans la plate-forme.

Avec un nombre croissant de sociétés intégrant leurs fonctions commerciales à Internet, VeriSign doit maintenir une qualité optimale de précision et d'équilibrage de charge pour les milliards de requêtes DNS quotidiennes. Avec pour objectif la réduction considérable de ses coûts, VeriSign est en train de migrer plus de 2000 serveurs, un grand nombre d'entre eux affichant une très haute performance, depuis Unix vers Red Hat Enterprise Linux qui fonctionne avec des composants Intel.

Alors que la stratégie d'entreprise de VeriSign consiste à avoir plusieurs fournisseurs, le succès de Red Hat a incité VeriSign à faire une entorse à cette stratégie et à faire de Red Hat son seul et unique fournisseur Linux. « Nous avons cinq fournisseurs de serveurs, uniquement pour obtenir des prix intéressants, mais seulement Red Hat pour Linux », a affirmé Dave Pool, Vice-président de l’ingénierie de l’infrastructure chez VeriSign.

(Atelier groupe BNP Paribas – 16/09/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas