Verizon baisse ses factures Internet

Par 01 septembre 2006
Mots-clés : Digital Working

Suite aux pressions exercées par la Commission Fédérale de la Communication américaine, la ComCom, l'entreprise américaine de communication Verizon a décidé mercredi d'annuler la nouvelle taxe...

Suite aux pressions exercées par la Commission Fédérale de la Communication américaine, la ComCom, l'entreprise américaine de communication Verizon a décidé mercredi d'annuler la nouvelle taxe qu'elle avait imposée sur les lignes Internet en ADSL.
 
Cette volte-face suit celle de la société géorgienne BellSouth, qui avait pris la semaine passée la même décision. Les deux compagnies avaient instauré ce nouveau tarif -entre 1,20 et 2,70 dollars pour Verizon, et 2,97 dollars pour BellSouth- en remplacement de la taxe de l'Universal Service Fund, récemment annulée.
 
Dans un communiqué, la société new-yorkaise a annoncé avoir "entendu [...] ses clients", ce qui l'aurait poussée à éliminer la taxe. Selon Gene Kimmelman, de l'Union des Consommateurs, la raison est plutôt à chercher du côté de la ComCom. Celle-ci avait en effet envoyé plusieurs courriers annonçant la mise en place d'une enquête.
 
Pour Verizon, cette augmentation de la facture était justifiée et devait couvrir la hausse des coûts liés au dégroupage et la nécessité d'apporter l'ADSL aux clients qui ne contractent pas un abonnement téléphonique. Le problème? Verizon est son propre fournisseur.
 
Le groupe manquerait-il de fonds dans son entreprise d'installation de son réseau en fibre optique?
 
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 01/09/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas