Vers une entente entre les éditeurs et les moteurs de recherche?

Par 10 octobre 2006
Mots-clés : Smart city

La Fédération Internationale des Maisons d'Edition vient de proposer aux fournisseurs de contenus en ligne le projet ACAP (Automated Content Access Protocol)...

La Fédération Internationale des Maisons d'Edition vient de proposer aux fournisseurs de contenus en ligne le projet ACAP (Automated Content Access Protocol) qui vise à regrouper les informations des éditeurs concernant les conditions d'accès aux œuvres.
 
L'ACAP, qui regroupera des références d'œuvres, fournira aux moteurs de recherche, en réponse à un mot-clef, les conditions posées par l'éditeur du contenu en terme d'utilisation, de copie ou de téléchargement gratuit ou payant. Les éditeurs ont en effet comme priorité de protéger les œuvres régies par le droit d'auteur qui seraient distribuées gratuitement par les moteurs de recherche. Ce programme sera développé au début du mois de novembre et la phase d'expérimentation devrait durer une année.
 
Pour le moment, c'est Google qui se trouve dans la ligne de mire des maisons d'édition. Elles accusent le géant américain de la recherche de bafouer les droits d'auteurs en rendant disponible gratuitement sur Internet des contenus protégés.
 
Les éditeurs fustigent surtout le service Google Book Search. Cette bibliothèque virtuelle permet aux internautes d'avoir accès de manière gratuite à certaines pages de livres protégés par le droit d'auteurs ou de télécharger des œuvres dont les droits sont tombés dans le domaine public.
 
Mais grâce à l'initiative ACAP, le monde des éditeurs et celui des fournisseurs de contenus vont peut-être enfin trouver un terrain d'entente. "Ce n'est pas un projet anti-moteur de recherche. Les éditeurs ne veulent pas fermer leurs contenus; au contraire, ils veulent développer leur lectorat et leur audience sur Internet", a précisé Gavin O'Reilly, le président de l'Association Mondiale des Journaux. Et d'ajouter : "ACAP profitera à tout le monde, aux éditeurs, aux moteurs de recherche et, le plus important, aux consommateurs, en créant un Internet riche et équitable. Pas de guerre de standard, pas de monopole de propriété mais une collaboration".
 
A ce sujet, lire aussi :

Google Book Search : le Babel numérique continue de s'édifier (31/08/2006)
Le groupe La Martinière porte plainte contre Google pour son service Book Search (07/06/2006)

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 10/10/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas