Le vêtement, nouveau coach du sportif

Par 07 juillet 2008
Mots-clés : Smart city, Europe

Un T-shirt capable de contrôler l'activité des muscles grâce à des capteurs pourrait aider les athlètes à perfectionner leurs mouvements et minimiser leurs prises de risque.

Mesurer l'activité musculaire d'un sportif pendant l'entraînement pourrait l'aider à mieux coordonner ses mouvements. Et à l'empêcher, par exemple, de se froisser un muscle. Parti de ce constat, ConText Project, le programme de recherche européen sur les vêtements intelligents, développe un prototype de vêtement contenant de petits capteurs qui mesurent l'activité électrique du tissu musculaire lorsqu'il se contracte. Le T-shirt possède des capteurs en forme de disques de douze millimètres de largeur en fil recouvert d'argent qui y sont imprimés de la même façon que le serait un quelconque logo en plastique. Le champ électrique généré par les muscles du porteur du vêtement créé une petite accumulation de charge dans les capteurs et les fils qui y sont rattachés. Un petit circuit amplifie le signal et le transmet sans fil à un ordinateur qui l'analyse.
Des capteurs protégés par rapport aux interférences
L'ordinateur peut alors déterminer avec précision quels sont les muscles utilisés pendant tel ou tel mouvement. Pour améliorer la sensibilité du système, les capteurs sont protégés par rapport aux interférences extérieures, comme par exemple les signaux radio. Selon Craig Williams, un chercheur en sciences du sport à l'université d'Exeter extérieur au projet, "ce dispositif pourrait notamment être utile dans le cas de sports où il y a des mouvements répétitifs, comme le golf". Il s'agit d'aider les sportifs à mieux comprendre la façon de se servir de leur force. Un prototype a déjà été testé sur des joueurs de hockey lors d'entraînements. De l'avis de Torsten Linz du Fraunhofer Institute for Reliability and Microintegration de Berlin, l'un des membres de l'équipe à l'origine du projet, les sportifs ont pu améliorer leur technique en voyant exactement quels muscles étaient sollicités au cours des tirs.
Un système très discret
A l'avenir, le dispositif devrait aussi et surtout servir à empêcher les blessures à l'entraînement, en détectant lorsqu'un muscle fait par exemple trop d'effort. Ce vêtement pourrait même être combiné à des moniteurs de rythme cardiaque et de respiration pour déterminer combien de calories ont été brûlées pendant un exercice. Les précédentes tentatives de cartographie et de modélisation de l'activité musculaire nécessitaient l'implantation d'électrodes sous la peau, ce qui rendait plus difficile les performances naturelles. Le nouveau dispositif est, pour sa part, beaucoup moins contraignant. "Les capteurs peuvent même mesurer le champ électrique des muscles à travers un autre T-shirt. C'est un système très discret" explique Torsten Linz.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas