Les vêtements communicants selon France Télécom

Par 29 juin 2004
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Les chercheurs de France Télécom viennent de mettre au point un prototype opérationnel d'écran couleur souple intégré dans les vêtements. Au-delà des inévitables usages ludiques qu’en feront les...

Les chercheurs de France Télécom viennent de mettre au point un prototype opérationnel d'écran couleur souple intégré dans les vêtements. Au-delà des inévitables usages ludiques qu’en feront les plus jeunes et les adeptes des nouvelles technologies, cette innovation devrait servir d’outil inégalable pour les professionnels de la publicité et de la communication événementielle. Les utilisations possibles…Côté ludique, France Télécom met en avant que ces vêtements constitueront un « nouveau moyen d’expression simple et accessible à tous ». En effet, l’avantage du vêtement incrusté d’un écran souple, c’est qu’il permet de changer de « look » (logo, image, message…) sans changer de vêtement, d’afficher ses humeurs, etc. Au-delà du caractère " tendance " du vêtement communicant pour le grand public, des applications sont envisageables dans les secteurs professionnels de l'événementiel, du marketing (qui potentiellement transformeront les hôtesses des salons en panneaux d’affichage modulables) et de la sécurité publique... L'écran du vêtement est connecté à un téléphone portable via un lien Bluetooth qui permet d'envoyer des dessins ou des animations par MMS à un autre utilisateur pourvu du même équipement. Grâce à une application logicielle spécifique embarquée, le mobile sert de télécommande pour actionner toutes les fonctionnalités de l'écran : luminosité, motifs à diffuser, saisie de texte, dessin de visuels animés, téléchargement d'animations sur Internet, etc.Le vêtement communicant sur le plan de la technologie… Les équipes de recherche et développement chez France Télécom ont utilisé une technique à base de diodes électroluminescentes reportées sur un support souple. Celui-ci est enrobé de couches textiles, ce qui favorise la diffusion de la lumière et procure à l'écran un aspect textile confortable et résistant.Par rapport aux écrans à fibres optiques développés par la même équipe de chercheurs ( et récompensés par le prix de l'innovation en 2002 au salon du textile Avantex), l'écran afficheur est plus lumineux, il est en couleurs et il s'intègre mieux dans les vêtements grâce à sa petite taille (10 cm sur 7 cm) et à son poids léger (environ 50 grammes, auxquels s'ajoute une batterie de 100 grammes environ). L'écran est amovible et s'insère dans une simple poche dédiée, située dans le vêtement. Il est relié à une batterie rechargeable de 4h d'autonomie.Tests et études de marché… avant industrialisation ? Au mois de juillet prochain, des tests d'usages serviront à valider l'intérêt des fonctionnalités proposées, à faire émerger des usages spécifiques et à vérifier leur confort d'utilisation. En parallèle, les équipes R&D de France Télécom achèvent de se familiariser avec ce marché tout juste émergent des vêtements communicants en finalisant des études de marché et un modèle économique approprié. Elles travaillent déjà aux évolutions futures de ce nouvel écran, et en particulier à sa compatibilité avec un grand nombre de téléphones mobiles.(Atelier groupe BNP Paribas – 29/06/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas