Les vêtements virtuels s'adaptent au corps du consommateur

Par 26 août 2008
Mots-clés : Smart city

Après avoir capté la corpulence et les gestes de l'utilisateur via plusieurs caméras, le "miroir magique" du Fraunhofer produit un reflet du client qu'il habille du vêtement qu'il souhaite essayer.

L'expérience d'achat devient de plus en plus un acte individualisé et simplifié. Le Fraunhofer a poussé très loin ce concept : à l'occasion de l'IFA, il dévoilera son "miroir magique", qui propose aux clients d'essayer virtuellement des tee-shirts et des chemises. Le système permet à l'utilisateur de contempler une reproduction en mouvement de son reflet, habillé de vêtements virtuels qui suivent les contours de son corps. A l'occasion du Cebit 2006, Metro Group avait déjà dévoilé un système qui propose à l'utilisateur de scanner ses mensurations afin de voir si l'habit qu'il souhaite s'offrir lui sied. Se rendre dans une cabine d'essayage traditionnelle en 2008, les bras chargés de vêtements ne pouvait donc que paraître obsolète. La technologie de l'institut allemand n'en est encore qu'à ses débuts : les clients ne peuvent pas encore choisir n'importe quel vêtement du magasin.
Reproduire un reflet fidèle à la réalité
Pour le moment, le système intègre une gamme de tee-shirts limitée et propose au consommateur de les essayer en plusieurs couleurs, ou avec des motifs différents. Ce qui est intéressant, c'est la capacité à reproduire les plis du vêtement selon la corpulence et les mouvements réalisés par celui qui s'apprête à le porter. La caméra prend des clichés à des intervalles de quelques millisecondes et les transmet à une base centrale. Les images sont alors analysées, afin de voir quels sont les changements effectués par le corps de l'utilisateur entre deux photos. Le dispositif calcule les paramètres spatiaux de l'image projetée sur la base d'un modèle en deux dimensions. Chaque partie du corps est séparée en zones triangulaires, qui sont superposées dans le but d'identifier rapidement le moindre changement. Un tel système permet ainsi de prédire l'aspect que prendra l'étoffe selon les mouvements effectués par l'utilisateur.
Choisir ses accessoires
Les informations sont ensuite utilisées pour créer une image virtuelle du consommateur en mouvement. Les utilisateurs peuvent alors regarder le miroir et avoir l'impression de contempler leur reflet, qui reproduit leurs gestes mais aussi les plis et la souplesse de l'étoffe sur leur peau en temps réel. Le miroir fonctionne comme un écran tactile : il propose plusieurs options à l'utilisateur, qui peut choisir la couleur ou le logo du tee-shirt qu'il souhaite essayer. Il aura également prochainement la possibilité de se voir conseiller des accessoires, comme une paire de chaussures, des boucles d'oreilles, une ceinture... Un tel service ne vise pas qu'à simplifier l'étape de la cabine d'essayage. Il pourrait avoir des applications marketing intéressantes : organisation de campagnes dans la rue permettant aux badauds de voir en quelques secondes comment lui vont les vêtements d'une marque, campagnes de relooking... Le Fraunhofer ne donne aucune date de sortie effective de son système pour essayage de tee-shirts.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas