Videlec va ouvrir les premières boutiques à l'enseigne d'un fabricant.

Par 17 juin 1999
Mots-clés : Digital Working, Europe

Société spécialisée dans la distribution en téléphonie mobile, Videlec pourrait être rapidement la première enseigne de cette catégorie à être introduite au second marché. Ayant réalisé l'an der...

Société spécialisée dans la distribution en téléphonie mobile, Videlec
pourrait être rapidement la première enseigne de cette catégorie à être
introduite au second marché.
Ayant réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 170 millions de F et
disposant à ce jour de 60 points de vente en France, la société, créée en
1981, enregistre par an 400 000 nouveaux clients environ. Elle table sur
une centaine de boutiques d'ici deux ou trois ans.
Son directeur général, Martine Bocquillon, indique "nous avons le projet
d'introduire la société au second marché, ce qui pourrait se faire avant
la fin de cette année", tout en précisant que cette intention "reste une
éventualité".
Ayant déjà renforcé sa présence dans les centres-villes avec la reprise au
début de 1998 des magasins Locatel, Videlec vient de consolider ses
positions dans le sud de la France et en région Rhône-Alpes avec la
reprise de Téléphonia.
Par ailleurs, Videlec innove en annonçant l'ouverture prochaine des
premières boutiques à l'enseigne d'un constructeur. Ces points de vente
(quatre dans un premier temps : trois à Paris, un à Bordeaux), dédiés
exclusivement à la marque Ericsson, disposeront d'une signalétique
spécifique et proposeront tous les produits et accessoires de la marque
suédoise en matière de téléphonie mobile et sans fil, ainsi qu'un service
de dépannage sur site.
(Les Echos - 18/06/1999)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas