Vidéo mobile : croissance continue jusqu'en 2015

Par 24 juin 2011
Mots-clés : Smart city, Amériques, Asie, EMEA
Vidéo mobile

Le trafic des flux vidéo n'est pas en reste, et ce notamment en raison de la multiplication des terminaux comme les tablettes et les smartphones.

A l'international, le marché de la vidéo mobile était estimé l'an dernier à 4,3 milliards d'euros. Les prévisions du cabinet d'analyse européen IDATE annoncent une croissance du taux actuariel du marché de l'ordre de 24 % pour la période allant jusqu'en 2015, soit un marché de de 12,6 milliards d'euros dans cinq ans. Une dynamique impliquant tous les acteurs, et affectant tant le trafic en volume, que les ventes.

Un trafic qui s'oriente vers le mobile

Si l'on regarde les chiffres du trafic prévisionnel fournis par le cabinet d'études, la croissance du volume des vidéos est d'autant plus conséquente : le nombre de minutes de vidéos en ligne devrait augmenter d'environ 80 % par an, et cela sur cinq ans. Le trafic en ligne continuera d'ailleurs d'être drainé par les usages sur les réseaux mobiles. Aujourd'hui, c'est 60 % du trafic qui est effectué sur ce type de réseaux, contre 70 % prévus pour 2015. Pour autant, des différences sont à noter en fonction des zones géographiques.

Disparités régionales

Les deux pays ayant les marchés de vidéos mobiles les plus importants sont les Etats-Unis et le Japon. En Europe, c'est l'Italie qui arrive en tête avec un marché représentant d'environ 300 millions d'euros. Si l'Italie a cette avance sur l'Allemagne, second pays européen, c'est notamment parce que le pays possède une sélection de contenus attractive qui simulent les ventes, comme les compétitions sportives. De plus, le prix d'une vidéo mobile y est moins cher qu'ailleurs, et les utilisateurs ont la possibilité de payer des abonnements par semaine, ce qui offre plus de flexibilité pour les fournisseurs.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas