VideoStitch produit des contenus vidéo live en réalité virtuelle

Par 13 mars 2015
VideoStitch

La startup VideoStitch développe un logiciel capable d’enregistrer un contenu en réalité virtuelle, en direct et sans montage préalable.

La réalité virtuelle a le potentiel de bouleverser le divertissement et la production de contenus, comme le démontre l’émergence de studios de production dédiés à cette nouvelle technologie. Néanmoins, il n’existe pas encore de logiciels standards de production capables de capturer les vidéos à 360 degrés et de les assembler. Les studios fonctionnent pour le moment avec leurs propres logiciels de montage, ce qui demande un travail laborieux. La start-up VideoStitch s’est ainsi lancée dans ce pari et a développé la première solution de production en direct de contenus en réalité virtuelle. Elle a d’ailleurs remporté le prix “Diamant Brut” du Launch Festival à San Francisco, récompensant sa technologie révolutionnaire. “Nous souhaitons apporter une expérience sans accrocs, seamless, dans la production de contenus en réalité virtuelle.” précise Nicolas Burtey, fondateur de VideoStitch.

La réalité virtuelle en direct

La start-up propose deux produits. Le premier est un logiciel de montage en post-production qui permet d’assembler différentes prises de vidéos en une seule afin de créer un plan à 360 degrés. L’entrepreneur explique qu’il a eu l’idée de créer VideoStitch en 2012 après avoir travaillé sur un projet de publicité qui nécessitait une vidéo panoramique. Or, à l’époque il n’existait pas de logiciel pré-conçu, il devait alors assembler une à une les vidéos. Le second produit de VideoStitch est la solution Vahana VR qui permet d’enregistrer en direct la vidéo à 360 degrés, sans montage préalable. Le logiciel est ainsi disponible en téléchargement sur le site moyennant un abonnement payant.

Le futur de la vidéo

Les logiciels de VideoStitch s’adressent aux sociétés de production spécialisées dans la publicité ou la filmographie. Ces dernières pourraient utiliser ces solutions notamment lors de matchs sportifs ou représentations musicales afin de transmettre en direct les vidéos en réalité virtuelle et qu’il serait possible de visionner à l’aide d’un casque Oculus Rift. Pour Nicolas Burtey, la réalité virtuelle constitue le futur de la vidéo. Et de comparer cette innovation à l’arrivée du cinéma, qui avait bouleversé le divertissement : “Avant le cinéma, il y avait le panorama, et lorsque les gens ont regardé pour la première fois un film au cinéma ils n’étaient pas prêts. Pourtant cela s’est popularisé. La réalité virtuelle pourrait avoir le même potentiel.” La start-up est basée à Paris et San Francisco. Elle compte 14 ingénieurs qui développent les logiciels. Elle a déjà une centaine de clients, dont Redbull ou Facebook.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas