Le Vietnam place ses espoirs en Intel

Par 27 février 2006
Mots-clés : Asie-Pacifique

Avec à terme, l'objectif de devenir l'égal de l'Inde, partie de l'externalisation et de la ressource logicielle ? L'annonce selon laquelle Intel, numéro un mondial des microprocesseurs, allait...

Avec à terme, l'objectif de devenir l'égal de l'Inde, partie de l'externalisation et de la ressource logicielle ? L'annonce selon laquelle Intel, numéro un mondial des microprocesseurs, allait investir 605 millions de dollars pour la construction d'une usine dans le sud du Vietnam, transporte les représentants du régime vietnamien, qui y voient un formidable coup de pouce au développement économique du pays.
 
Début janvier, le californien demande au Vietnam une licence lui permettant de construire une usine à Ho Chi Minh et annonce son intention d'investir pour ce faire 605 millions de dollars, soit la plus grosse somme jamais injectée par une entreprise américaine dans ce pays.
 
Alors que le Vietnam négocie actuellement son entrée dans l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et que la croissance annuelle du pays avoisine 7 ou 8 % depuis plusieurs années, l'entrée d'un groupe de l'envergure d'Intel au Vietnam est saluée comme un tremplin pour l'économie. Tous espèrent que l'américain entraînera dans son sillage d'autres investisseurs.

 
(Atelier groupe BNP Paribas - 27/02/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas