La ville de Buffalo rend ses écoliers technologiquement compétents

Par 02 octobre 2008
Mots-clés : Future of Retail

Les jeunes de la cité américaine ont malaxé des thèmes historiques enseignés à l'aide de la vidéo numérique. Un moyen de stimuler leur créativité et leurs compétences techniques avant leur entrée dans le monde professionnel.

Les technologies s'invitent en classe et déclinent les manières d'enseigner : e-learning, réalité augmentée, univers virtuels, mais aussi création de films. L'université de Buffalo a tenu une conférence la semaine dernière pour clôturer la première édition de son festival "City Voices, City Visions". Durant celui-ci, les enseignants et les élèves du secondaire des écoles publiques de Buffalo se sont vu proposer d'utiliser la vidéo numérique comme un moyen d'appréhender des concepts réputés difficiles. Ce, en créant eux-mêmes leurs propres films. "Les jeunes ont relié l'Anglais, l'histoire et les sciences à leur vie personnelle et leur connaissance du média vidéo", souligne Suzanne Miller, professeur à l'université et fondatrice du projet. Certaines vidéos, parmi celles primées, traitent ainsi de la révolution française, de la lutte contre l'obésité ou du 11 septembre.
Etre plus compétent sur le marché du travail
Autant de démarches et attitudes qui ont un autre avantage : les notions acquises dans le cadre de ce projet permettront à ces jeunes d'arriver plus compétents sur le marché du travail. "Le marché actuel du travail requiert des qualités que les jeunes n'apprennent pas forcément à l'école pour le moment", regrette Suzanne Miller. "A l'heure du tout technologique, les travailleurs de demain devront être créatifs, innovants, multimodaux, capables de maîtriser les TIC... La création de vidéo promeut ces attitudes, utiles pour la vie professionnelle, personnelle et citoyenne". En effet, interrogée par L'Atelier, la sociologue souligne que "les étudiants ont déjà très jeunes des compétences en matière de numérique, qu'ils ne peuvent exploiter généralement à l'école".
Utiliser ses compétences technologiques à l'école
Et d'ajouter : "la création de vidéos numériques leur a permis d'utiliser toutes ces connaissances transversales en musique, vidéo, jeu, etc., pour s'exprimer et transmettre un message. Autant de modes de représentations qui encouragent une meilleure compréhension et motivation". Enfin, d'un point de vue pédagogique, la sociologue explique que les élèves se sentent désormais plus à l'aise pour participer en classe, plus enclins à monter des projets collaboratifs. Une majorité d'entre eux a même expliqué passer plus de temps à analyser les sujets proposés par les enseignants et apprendre à chercher soi-même de l'information. A noter : lors de la remise des prix le 5 juin, douze films ont été primés, sur un panel de quarante présélectionnés. En prime, un documentaire a été réalisé par la chaîne de télévision locale, montrant les professeurs et les élèves au travail.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas