Les villes européennes en bonne position pour l'innovation

Par 29 octobre 2009

2thinknow a classé les grandes villes du monde selon leur capacité à innover. L'Europe fait partie des bons élèves, notamment grâce à un réseau de start-up dynamiques et un bon niveau d'infrastructures.

Près des trois quarts des vingt cinq villes les plus innovantes sont en Europe, annonce 2thinknow dans un rapport. Celui-ci visant à déterminer les conditions qui rendent une cité économiquement attractive et novatrice. La sélection a été effectuée en fonction de critères comme la qualité des infrastructures, le nombre des start-up, les réseaux de formation, les technologies utilisées ou encore la mobilité. Les villes européennes qui se distinguent sont Vienne, Amsterdam et Paris. A part la capitale, la France détient deux autres agglomérations paraissant dans le classement - Lyon et Strasbourg. Selon les responsables de l'étude, c'est grâce aux investissements français directs à l'étranger, les succès culturels de Paris et le secteur des start-up de Lyon que le pays se distingue.
Classer aussi les zones géographiques
Reste que les Etats-Unis sont loin de faire triste figure : le tout premier dans le classement est Boston. La ville a été sélectionnée pour la qualité de son éducation et de sa recherche, le nombre d'emplois par mètre carré, ainsi que son approche proactive envers le développement des communautés et des réseaux. C'est également une des destinations commerciales les plus accessibles, avec un marché majoritairement libre. Le bémol, c'est que selon 2thinknow, si les autres villes américaines se trouvent derrière l'Europe, c'est à cause d'un taux de chômage trop élevé. Idem pour les villes asiatiques : pour le cabinet, la Chine par exemple a encore des progrès à faire en terme d'équité et de prévention des problèmes sociaux.
L'innovation contre le chômage
Plus globalement, le rapport souligne l'importance de l'innovation pour la réduction du chômage dans les villes. La mobilité numérique et la possibilité de travailler via des grilles informatiques créeront de nouveaux emplois et retiendront les citoyens préférant travailler dans une autre région. Les infrastructures et les transports modernes, comme le TGV, favoriseront le commerce. Mais aussi créeront des pôles d'emplois plus larges pour les zones peu productives. Enfin, la facilitation de l'implantation de start-up encouragera de nouvelles initiatives, surtout dans les régions touchées par le chômage. D'autres conseils incluent la propagation de l'Internet en large bande et le maintien d'un haut niveau d'éducation en dehors des grandes écoles et des institutions privilégiées.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas