In vino veritas, bientôt dans ton téléphone du #webcommt

Par 11 mai 2011
Trouver sa succursale

Malgré son monopole, la SAQ ne veut pas jouer la belle endormie du mobile

 

Avertissement : l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Chance ou hasard, nous sommes sur Montréal la semaine d’un Mobile Monday, soit MoMoMo en version locale. Au programme, la mobilité en entreprise. En fait, c’est surtout une partie de la culture Quebecoise que l’on aperçoit à travers la présentation de l’application pour mobile de la SAQ, soit la société des alcools du Quebec. Oui, au Quebec, l’alcool est venu via un monopole d’état. Pourquoi la culture à travers une application ? Parce que la présentation était typique de l’humour, de la décontaction montréalaise dans un contexte professionnel à l’américaine. Du latin dans l’univers protestant. Bref, la SAQ, ce sont 414 succursales sur le territoire francophone. Et il n’est pas question de pousser les clients, ou obligés, à commander en ligne. De toute façon, le web n’est pas un media opportun pour faire de l’achat d’impulsion.

Depuis 14 mois, l’institution a son application iPhone, parce que les clients poussaient à cela. Résultat, 150 000 téléchargements. L’application Android, sortie elle parce que la SAQ l’a jugée stratégique, est disponible depuis 6 semaines.  Alors pourquoi s’enquiquiner à mettre en place une stratégie mobile ? Réponse : « On a pas le choix d’acheter ailleurs, fine je suis d’accord, plaisante Jean-Francois Dufresne aka @jfduf de la SAQ. « Reste qu’on se bat pour aller chercher une clientèle pas historiquement très présente : les jeunes, de 22 à 25 ans. Pour nous, ce sont les clients de demain, » Et puis il faut aussi augmenter le panier moyen, fidéliser.  Leçon : ce n’est pas parce qu’on est un monopole que l’on ne doit pas innover. Autre leçon, évidente mais criante : web et mobile autorisent des usages complémentaires. Exemple avec la SAQ, où les internautes sont très nombreux le samedi de 6h30 à 9h du matin, et où les mobinautes se connectent le jeudi et le vendredi soir.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas