Virgin serait toujours en négociation pour le rachat de la téléphonie mobile de TeliaSonera

Par 05 mai 2003
Mots-clés : Smart city, Europe

Le groupe britannique Virgin assure maintenir des négociations avec TeliaSonera, dans l’optique du rachat des activités de téléphonie mobile du groupe finlandais. « Personne ne nous a dit que ...

Le groupe britannique Virgin assure maintenir des négociations avec TeliaSonera, dans l’optique du rachat des activités de téléphonie mobile du groupe finlandais. « Personne ne nous a dit que notre offre ait été rejetée », commente Steven Day, directeur de la communication de Virgin Mobile. Les autorités européennes pressent le groupe finlandais de se séparer de son pôle de téléphonie mobile, déficitaire en Finlande malgré 250 000 abonnés. Telia et Sonera ont fusionné en 2002 pour créer le numéro un de la téléphonie mobile en Scandinavie, mais le feu vert à leur rapprochement ne sera donné par l’Europe que lorsque la vente sera effective. Les médias finlandais annonçaient récemment que TeliaSonera était sur le point de parvenir à ce résultat avec le troisième opérateur du pays, DNA. Les deux entreprises concernées n’ont pas fait de commentaire à ce sujet. TeliaSonera aurait précédemment négocié avec Radiolinja, filiale du groupe finlandais Elisa, qui aurait rompu les discussions après avoir appris que sa maison-mère était sur le point de conclure un accord avec Virgin ! Le conglomérat hongkongais Hutchison Whampoa et le groupe finlandais Jippii se seraient également montrés intéressés. (Atelier groupe BNP Paribas – 05/05/03)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas