VirginMega élargit ses horizons à la musique indépendante et autoproduite

Par 01 juin 2005
Mots-clés : Future of Retail

Il commence à y avoir beaucoup d'acteurs sur la place du téléchargement de musique en ligne. A tel point que chacun cherche un moyen de se distinguer. Yahoo, qui est arrivé il y a quelques...

Il commence à y avoir beaucoup d'acteurs sur la place du téléchargement de musique en ligne. A tel point que chacun cherche un moyen de se distinguer. Yahoo, qui est arrivé il y a quelques semaines sur un segment déjà bien chargé, a choisi de casser les prix. Le groupe Virgin, avec sa plateforme VirginMega, a trouvé autre chose.
Pour lui, il faut sortir des sentiers battus et proposer aux internautes clients des morceaux originaux. C'est ainsi que le site vient de s'enrichir d'une offre spécifiquement destinée aux nouveaux talents. Baptisée Autoproduction, la nouvelle vitrine propose d'offrir aux artistes qui n'ont pas encore signé sur une maison de disques de distribuer en téléchargement leur musique sur Internet.
Un espace public permet aux internautes d'accéder à ce tout nouveau catalogue, un espace "entrée des artistes" accueille les candidatures des nouveaux talents qui souhaitent déposer l'une de leurs créations. Celle(s)-ci sera(ont) mise en vente sur VirginMega pendant quelques jours. Le site s'engage à distribuer les musiques sans aucun frais pour l'artiste. Les revenus sont ensuite partagés : 70 % pour l'artiste, 30 % pour VirginMega.
(Atelier groupe BNP Paribas - 01/06/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas