Virus : palmarès des célébrités les plus toxiques du Web

Par 16 juin 2005
Mots-clés : Smart city

Quand on reçoit un courrier électronique à l'intitulé plus racoleur que la Une d'un mauvais tabloïd, il convient de réfléchir à deux fois...

Quand on reçoit un courrier électronique à l'intitulé plus racoleur que la Une d'un mauvais tabloïd, il convient de réfléchir à deux fois avant de cliquer sur les liens qu'il renferme.

L'éditeur de logiciels antivirus espagnol Panda Software vient de publier le classement des dix noms de célébrité les plus souvent utilisés pour propager des courriers électroniques contenant des virus informatiques. En tête, la chanteuse Britney Spears.

Sexe et glamour des femmes hollywoodiennes constituent les appâts les plus efficaces pour faire perdre toute prudence aux internautes, puisqu'après Britney Spears (en tête du classement) viennent Jennifer Lopez (3 e ), Shakira (4 e ), Anna Kournikova (8 e ), Paris Hilton (9 e ) et Pamela Anderson (10 e ).

Les hommes ne sont toutefois pas en reste : Bill Gates, dont la puissance et la fortune déchaînent les passions, se classe deuxième de ce classement, tandis que les faux scoops au parfum de scandale assurent à Michael Jackson (lire à ce sujet notre article du 13.06.2005 ) et à Bill Clinton les 6 e et 7 e places. Oussama Ben Laden, toujours très en vogue sur Internet, se place quant à lui à la 5 e position.

Ces messages au contenu sulfureux contiennent généralement un lien vers une page Web qui, sous couvert d'apporter des révélations supplémentaires ou des photos compromettantes, exploite une faille du navigateur et installe sur la machine de l'internaute un logiciel malveillant. Généralement, il s'agit d'un cheval de Troie qui permet, une fois en place, d'accéder de l'extérieur à la machine infectée.

(Atelier groupe BNP Paribas - 16/06/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas