Vitago lève 43,3 millions d'euros.

Par 09 juin 2000
Mots-clés : Smart city, Europe

Première société européenne de vente en ligne de produits de beauté et de bien-être, VitaGO, créée en septembre 1999, a ouvert son premier site en Allemagne en décembre 1999, puis en France, Royaume...

Première société européenne de vente en ligne de produits de beauté et de
bien-être, VitaGO, créée en septembre 1999, a ouvert son premier site en
Allemagne en décembre 1999, puis en France, Royaume-Uni et Italie au
printemps 2000.
VitaGO a réalisé une première levée de fonds de 3,7 millions d'euros en
juillet 1999 auprès de Earlybird Ventures Capital et Highland Capital
Partners. VitaGO vient de concrétiser, neuf mois plus tard, une seconde
levée de fonds de 43,3 millions d'euros, financé par Earlybird Venture
Capital, Highland Capital Partners, Advent Venture Partners, Continuation
Investment Partners LP, le groupe Casino, Star Ventures, Polytechnos,
Wellness Business Partners et des investisseurs privés.
VitaGO emploie aujourd'hui plus de 100 personnes de 15 nationalités
différentes et son effectif devrait atteindre 200 personnes avant la fin
2000.
Pour VitaGO, ayant conclu en mars son premier accord de type Click and
Mortar avec le groupe Casino, le marché français est très important.
Son catalogue regroupe plus de 15 000 produits classés en quatre
catégories : beauté et soins, forme et sport, hygiène et bébé, santé et
nature.
Le marché de la santé et de la beauté est en pleine explosion sur
Internet. Les ventes en ligne représenteront environ 8 milliards de F en
2005 pour le seul marché français (source Benchmark Group). VitaGO se
positionne comme le premier site de beauté et de santé pour le marché
français et européen.
10 % des internautes en France achètent aujourd'hui en ligne et 70 %
d'entre eux sont intéressés par les produits de la santé et de la beauté.
VitaGO possède déjà plus de 500 000 clients potentiels dès son entrée sur
le marché français.
(Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 09/06/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas