Vivendi Universal présente ses résultats trimestriels.

Par 05 novembre 2001

L’activité Télécommunications a réalisé au 3ème trimestre 2001 un chiffre d’affaires de 2,073 milliards d’euros, en hausse de 17 % par rapport au 3ème trimestre 2000 et un EBITDA de 640 millions d’e...

L’activité Télécommunications a réalisé au 3ème trimestre 2001 un chiffre
d’affaires de 2,073 milliards d’euros, en hausse de 17 % par rapport au
3ème trimestre 2000 et un EBITDA de 640 millions d’euros, en progression
de 31 %. Hors Maroc Telecom, consolidé pour la première fois au 2ème
semestre, le chiffre d’affaires progresse au 3ème trimestre de 18 % et
l’EBITDA de 38 %.
SFR a vu sa part de marché progresser de 36,6 % (31,7 % au 30 juin 2001),
tout en poursuivant la réduction des coûts d’acquisition et en augmentant
le revenu moyen par utilisateur (ARPU). Le revenu moyen par utilisateur
atteint 3 % en forfaits et progresse de 6 à 7 % en prépayé au 3ème
trimestre 2001. Le nombre de SMS envoyés par les clients SFR s’élève à 120
millions en septembre, soit deux fois plus qu’au début de l’année.
La division de téléphonie fixe du groupe, Cegetel, enregistre un chiffre
d’affaires en hausse de 78 % par rapport au 3ème trimestre 2000 et une
diminution des pertes d’EBITDA. Fin septembre 2001, Cegetel exploitait 2,8
millions de lignes, dont 41 % de lignes pré-sélectionnées, contre 2,2
millions de lignes au 3ème trimestre 2000 (dont 16 % de lignes
pré-sélectionnées). Le volume total des communications voix, en millions
de minutes progresse de 42 % par rapport au 3ème trimestre 2000.
Le chiffre d’affaires pro forma des Télécommunications sur les neuf
premiers mois de l’année s’élève à 5,888 milliards d’euros, (+ 23 % par
rapport à la même période de 2000) et l’EBITDA à 1,919 milliard d’euros (+
51 %).
L’activité Internet de Vivendi Universal a généré un chiffre d’affaires au
3ème trimestre 2001 de 34 millions d’euros, contre 33 millions d’euros au
3ème trimestre 2000, et un EBITDA négatif de 67 millions d’euros, contre –
58 millions d’euros au 3ème trimestre 2000. Pour les neuf premiers mois de
l’année, le chiffre d’affaires pro forma s’élève à 136 millions d’euros,
contre 87 millions d’euros à la même période de l’an 2000, et l’EBIDTA
négatif à 157 millions d’euros, dont 34 millions d’euros concernent les
sites que Vivendi Universal va céder dans le cadre de la vente anticipée
des divisions B2B et Santé de VUP.
Selon MMXI, Vivendi Universal enregistre en septembre une forte
progression sur le web. Vivendi Universal progresse de la 9ème à la 7ème
place aux Etats-Unis avec 29,4 millions de visiteurs et une portée de plus
de 29,7 % (en septembre). Le groupe arrive en 2ème place parmi les
sociétés de médias avec 31,1 millions de visiteurs et une portée de 15,6
% (en août). En Europe, la portée de Vivendi Universal était de 12,2 %
(en août) avec plus de 7,3 millions de visiteurs.
Vizzavi enregistrait au 21 septembre 4,2 millions de clients (comprenant
l’Espagne). Le service est à ce jour disponible en France, en Allemagne,
en Grèce, en Italie, aux Pays-Bas, au Portugal et au Royaume-Uni sous
forme de portail mobile, sur PC et sur Wap. Il a été étendu en octobre à
l’Espagne.
Le nombre de pages vues par jour sur Wap en Europe a atteint 1,6 million
en septembre, soit une hausse de 150 % depuis le 30 juin, avec 550 000
messages Texto envoyés par jour.
Vizzavi a développé des modèles payants comme les messages SMS à valeur
ajoutée (aux Pays-Bas et au Royaume-Uni en novembre), des services
personnalisés payants (en Allemagne en novembre) et des offres
d’abonnement (en France en novembre). De nouveaux produits et services
sont en cours de développement : la messagerie unifiée, la messagerie
instantanée, des jeux, de la musique, des évènements et des forums de
discussion multi-accès.
Le service de musique en ligne, Pressplay, joint-venture entre Sony Music
Entertainement et Universal Music Group, poursuit le développement de son
catalogue en ligne, moyennant des accords de licence conclus avec EMI
ainsi qu’avec six labels indépendants (Madacy, Navarre, Owie, Razon & Cie,
Roadrunner et Rounder). Le catalogue comprend aussi les titres de Sony
Mucis et d’Universal Music.
Devant être lancé cet automne, Pressplay proposera un accès à la carte à
un vaste catalogue de musique numérique sur les sites de ses partenaires,
comme MP3.com, MSN ou bien encore Yahoo !.
Le chiffre d’affaires des activités de télévision cryptée progresse de 14
% et l’EBIDTA de 32 %. Cette progression est due principalement à la
croissance continue du nombre d’abonnés de la filiale italienne Telepiù,
dont le chiffre d’affaires croît de 17 % et les pertes d’EBIDTA chutent de
41 %, et de la plate-forme numérique par satellite en France,
CanalSatellite, dont le chiffre d’affaires progresse de 18 % et l’EBIDTA
de 49 %.
CanalSatellite a enregistré au 3ème trimestre 122 000 nouveaux abonnés.
Elle compte désormais près de 6 millions de clients, soit une hausse de 25
% par rapport au 3ème trimestre 2000.
Par ailleurs, Universal s’est associé à quatre grand studios pour créer le
premier service aux Etats-Unis de distribution de vidéos à la carte par
Internet à haut débit. En outre, le groupe est le premier grand studio de
cinéma à accorder formellement des licences de droits de vidéos à la carte
à iN Demand, premier réseau câblé de services de paiement à la séance aux
Etats-Unis.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 5/11/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas