Vodafone augmente son bénéfice brut d’exploitation et réduit sa dette

Par 28 mai 2003
Mots-clés : Smart city, Europe

Vodafone, le premier opérateur mobile au monde, vient d’annoncer des résultats satisfaisants pour l’exercice 2002/2003 clôt au 31 mars dernier, avec notamment une augmentation de 26 % de son ...

Vodafone, le premier opérateur mobile au monde, vient d’annoncer des résultats satisfaisants pour l’exercice 2002/2003 clôt au 31 mars dernier, avec notamment une augmentation de 26 % de son bénéfice brut, hors exceptionnels. Mais le groupe accuse par ailleurs une perte avant impôts de 6,2 milliards de livres (10,2 milliards de dollars), chiffre cependant inférieur de moitié à la perte de l’an dernier.

Vodafone, qui table sur une poursuite de la croissance cette année, a vu le marché mal réagir à l’annonce de ses résultats. Les investisseurs estiment probablement que le groupe britannique a profité de la hausse de l’euro et de celle du chiffre d’affaires moyen par abonné (Arpu) en Grande-Bretagne. Le nombre d’abonnés du groupe est en augmentation de 11 % sur un an, passant, par exemple, de 112,5 millions en décembre à 119,7 millions fin mars.

L’opérateur n’a pas jugé utile de déprécier dans ses comptes la valeur des licences de téléphonie de troisième génération qu’il a acquises, comme l’a fait son concurrent mmO2. Le développement de cette technologie permettant les échanges d’images vidéo ou l’utilisation de jeux vidéo perfectionnés est primordial pour que Vodafone conserve une croissance raisonnable.

Vodafone annonce par ailleurs avoir vendu près d’un million et demi de combinés Live !, les nouveaux mobiles avec un appareil photos intégré. Munis d’une connexions GPRS et de grands écrans en couleurs, ces téléphones portables ont été lancé en octobre 2002 pour concurrencer les combinés i-mode, commercialisés en France par Bouygues Telecom.

(Atelier groupe BNP Paribas – 28/05/03)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas