Vodafone se sépare de Sonepar, sa filiale française.

Par 30 novembre 1998
Mots-clés : Digital Working, Europe

Premier opérateur de téléphonie mobile en Grande-Bretagne, Vodafone vient de vendre la totalité du capital de sa filiale française Vodafone Service au groupe français de distribution de matériels pr...

Premier opérateur de téléphonie mobile en Grande-Bretagne, Vodafone vient
de vendre la totalité du capital de sa filiale française Vodafone Service
au groupe français de distribution de matériels professionnels Sonepar,
associé à Pierre Bontemps, le fondateur de Vodafone France.
Comptant 300 000 abonnés en France, la nouvelle filiale de Sonepar a
réalisé en 1997 un chiffre d’affaires de 1,3 milliard de F.
Détenant 25 % de part de marché sur Itinéris et SFR, Vodafone Service
revendique la première place des SCS indépendantes en France. S’appuyant
également sur la grande distribution pour commercialiser ses produits, la
société vend à parts égales des abonnements à Itinéris et SFR.
Comptant s’appuyer sur le réseau de distribution de Sonepar pour
développer son activité aussi bien sur le territoire national qu’à
l’étranger, Pierre Bontemps a déclaré vendredi “Vodafone Service
souhaitait travailler en toute indépendance vis-à-vis des trois opérateurs
et poursuivre son développement”.
(Le Figaro 28-29/11 La Tribune Les Echos 30/11/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas