VoIP sur mobile: Skype tarde, Jajah innove

Par 02 octobre 2006
Mots-clés : Smart city, Europe

Skype a reconnu jeudi 28 septembre n'avoir pas encore réussi à mettre au point la version Symbian S60 de son logiciel VoIP, qui devait équiper les smartphones Nokia...

Skype a reconnu jeudi 28 septembre n'avoir pas encore réussi à mettre au point la version Symbian S60 de son logiciel VoIP, qui devait équiper les smartphones Nokia et d'autres combinés mobiles. Cet impair pourrait-il coûter à l'éditeur de logiciels de téléphonie sur Internet aux 130 millions d'utilisateurs sa place de leader?
 
Le fondateur de Skype, Niklas Zennström, avoue en effet ne pas posséder "pour l'instant, de produit disponible à proposer au public". Pour lui, ce retard s'explique par des difficultés imprévues: "Nous n'avions pas réalisé le nombre d'obstacles techniques. C'est un défi et cela prend plus de temps que prévu". Les premiers logiciels étaient attendus pour l'année dernière. Si certains sont déjà disponibles pour les mobiles qui utilisent le système d'exploitation Windows Mobile de Microsoft, la déclinaison Symbian S60 manque toujours à l'appel.
 
Et ce retard risque de coûter cher à Skype au moment où de jeunes sociétés entrent sérieusement dans le paysage de la VoIP sur mobile. Principale rivale, Jajah, une entreprise israélienne installée à Londres, vient de lancer un service de call back sur téléphone mobile, Jajah Mobile Suite.
 
Comment cela marche? Après avoir téléchargé une application sur son mobile (java ou symbian), le client n'a qu'à saisir le numéro de son destinataire puis attendre que Jajah le rappelle et établisse la communication avec son interlocuteur. Le fonctionnement est simple, et très économique: les utilisateurs devraient pouvoir économiser jusqu'à 86% sur leurs appels vers l'étranger.
 

Jajah mise sur une approche décontractée pour attirer une clientèle jeune et désargentée... et s'annonce comme un concurrent sérieux pour Skype
 
Roman Scharf, co-fondateur de Jajah, espère beaucoup de cette nouvelle offre, au moment où "les gens commencent à comprendre l'intérêt d'un service tel que Jajah, qui s'affranchit de l'ordinateur et permet les appels internationaux et à longue distance. L'objectif de Jajah est de rendre ces services téléphoniques accessibles à tous, à tout moment et avec n'importe quel appareil. C'est le but de Jajah Mobile Suite, et il n'y a rien d'équivalent sur le marché".
 
Skype, Jajah, Doop... La transition vers la VoIP a sérieusement commencé. Celle-ci soulève un véritable débat sur le prix de la voix. Les opérateurs traditionnels sauront-ils résister et conserver leurs marges?
 
A ce sujet lire aussi:

La voix sur IP, nouvel eldorado pour la communication des grandes et moyennes entreprises?
Les opérateurs mobiles unissent leurs forces pour l'après 3G (18/09/2006)
VoIP: Jajah mise sur la simplicité (28/03/2006)

 
(Atelier groupe BNP Paribas – 02/10/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas