En voiture, les Américains adoptent le contrôle vocal

Par 15 juin 2010
Mots-clés : Smart city

Les dispositifs de commande par la voix se développent aux Etats-Unis, avec une proportion grandissante de conducteurs disposés à les installer.

Les conducteurs américains sont de plus en plus nombreux à adopter les technologies de contrôle vocal à l'intérieur de leur véhicule, constate dans une étude la société Harris interactive. Ces systèmes, qui permettant d'interagir avec son mobile ou son GPS, par exemple, tout en gardant les mains sur le volant, intéressent de plus en plus les automobilistes. Plus d'un tiers d'entre eux affirme ainsi en 2010 songer à utiliser ces outils de contrôle, contre un quart en 2009. Ce, pour différentes raisons, principalement liées aux avantages pratiques que ces systèmes offrent au conducteur. Une personne interrogée sur deux précise que c'est bien le confort de cette technologie qui l'amène à considérer l'acquisition de tels appareils. Quand une sur quatre privilégie la question de la sécurité renforcée par ces technologies.
Les technologies TS-ST suscitent l'intérêt des conducteurs
Selon les responsables de l'étude, la nette augmentation de personnes disposées à installer ces systèmes à l'intérieur de leur véhicule est également à mettre en relation avec la baisse du prix des technologies de contrôle vocal. "En 2006, le prix moyen s'élevait à près de 750 dollars, et 3% des personnes étaient intéressées ; désormais, ce prix est tombé à 150 dollars, et plus de 35% songent à installer ce type de dispositif", relèvent-ils. Autre chose : les technologies dites "TS-ST" (Text to Speech & Speech to Text) connaissent un succès croissant, avec près de 15% des personnes interrogées disposées à les adopter, à condition que le prix ne dépasse pas les 200 dollars. Ces technologies permettent de convertir de la voix en texte, et inversement.
Gagner en productivité, sans perdre en concentration
Lorsque le conducteur reçoit un SMS ou un courriel sur son ordiphone, le dispositif lit à voix haute le message, par exemple. Et l'utilisateur peut d'une simple commande vocale ordonner au système d'envoyer telle ou telle réponse, préenregistrées. Le système permettant au conducteur de gagner en productivité, sans perdre en concentration. Selon David Duganne, responsable de l'étude, "les marketeurs doivent prendre connaissance de la perception des utilisateurs, afin de développer des technologies adaptées, et de les proposer sur le marché". L'étude a été menée en avril 2010, auprès de plus de 12 000 américains de 18 ans et plus, propriétaires d'un véhicule, et d'un permis de conduire.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas