Voiture autonome : la réalité en passe de dépasser la fiction

Par 11 août 2016
Voiture autonome : la réalité en passe de dépasser la fiction

Quelles étapes devra traverser le véhicule de demain avant d’atterrir dans les mains des citadins du monde entier ?

La course effrénée vers la voiture autonome est en marche. Et cette innovation tant prometteuse pour la mobilité, selon les termes du magazine National Geographic en 1969, devrait s’établir en plusieurs étapes. Ce fut d’ailleurs l’objet d’un panel de discussion à l’occasion du Mobility Innovators Forum organisé par StartX, l’accélérateur de Stanford, et Hyundai. Comme le soulignait Annie Lien, responsable marketing chez Perrone Robotics, « dans les trois à cinq prochaines années, les constructeurs automobiles concentreront leurs efforts sur l’amélioration des systèmes d’aide à la conduite. Atteindre une autonomie partielle du véhicule sera leur objectif principal. En parallèle, les start-ups et les géants de la tech tels que Google, activement engagés sur le sujet, tentent, eux, de parvenir à l’autonomie complète ».

Mobility Innovators Forum organisé par StartX, l’accélérateur de Stanford en partenaria avec Hyundai

Mobility Innovators Forum organisé par StartX, l’accélérateur de Stanford en partenariat avec Hyundai

Et selon Annie Lien, Google et ses quelques 1,5 millions de miles parcourues en Google Cars, possède une longueur d’avance face à ses concurrents. Elle prévoit d’ailleurs que d’ici 4 ans, la firme de Mountain View sera responsable du premier lancement de véhicules autonomes pour le grand public. Ce qui s’établirait dans des zones urbaines restreintes pour être ensuite étendu à des territoires plus vastes.

Enfin, selon Claire Delaunay, co-fondatrice d’Otto, les transports publics comme le transport routier seraient les deux secteurs pionniers dans l’adoption de véhicules entièrement autonomes, tout comme les autoroutes seraient des lieux de prédilection pour le lancement de cette innovation. « Dans le transport routier, en particulier sur l'autoroute, nous ne sommes pas très loin de l'autonomie. Dans 5 ans, nous devrions voir des camions complètement autonomes circuler sur les routes », explique Claire Delaunay.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas