La voiture reconfigurable est attentive à son conducteur

Par 14 septembre 2011 2 commentaires
Mots-clés : Smart city, Amériques
ford crowd-sourcing

Ford propose à ses clients de suggérer des améliorations à apporter à leur véhicule, tant du point de vue de l'équipement que des logiciels. Les projets réalisables peuvent ensuite être mis au point et distribués.

Une voiture en kit et personnalisable ? Ford est parti de ce constat pour mettre en place, en partenariat avec Bug Labs, un fournisseur en open source de matériels et de logiciels, un projet de véhicule reconfigurable. Celui-ci repose d'abord sur une plate-forme open source en ligne, nommée Open XC, et sur laquelle les consommateurs peuvent proposer des améliorations à la fois pour les équipements et les applications du véhicule. Ensuite, à partir des remarques, mais aussi via leur propre initiative, des développeurs pourront mettre au point applications et systèmes dédiés. Venkatesh Prasad, manager technique chez Ford Innovations, explique ainsi: "OpenXC  est une plate-forme qui a vocation à être totalement accessible à la communauté des développeurs, et qui intègre très rapidement les demandes du marché, afin de produire des solutions innovantes à de prix abordables".

Proposer des améliorations en ligne pour ensuite les incorporer au véhicule

Depuis l'interface audio jusqu'aux systèmes de sécurité, tout ce qui compose la voiture peut-être sujet à modification. Les ingénieurs de Ford analysent ensuite les améliorations proposées via la plate-forme, jugeant par là-même de leurs faisabilités. Dans le cas où celle-ci s'avère effective, la pièce est produite par Bug Labs. Dès lors, le consommateur n'a plus qu'à se rendre à un point de vente pour acquérir ces add-on, et à les incorporer à la voiture qu'il possède. Soulignons que le véhicule a été évidemment conçu à cet effet, c’est-à-dire que le changement des composants est facilité. Au final, l'on se retrouve avec une voiture entièrement personnalisable, tant du point de vue des fonctions que des applications.

Améliorer les capacités du véhicule en employant les autres utilisateurs

A terme, Ford souhaite même développer des applications personnalisables, qui favorisent les interactions entre conducteurs, sans même avoir à recourir au concepteur. L'entreprise a ainsi présenté une application permettant de gérer sa conduite afin d'économiser du carburant. Grâce à une mise en réseau des véhicules possédant le dispositif, celle-ci permet d'identifier celui dont la consommation est la moins élevée. Dès lors, il est possible de calquer la configuration du moniteur de ce dernier, afin de limiter au maximum sa propre consommation. Pour information, le projet a été dévoilé lors du TechCrunch Disrupt, à San Francisco.

Haut de page

2 Commentaires

une illustration qui accompagne parfaitement le propos récent de Christian Guellerin, directeur de L'école de design de Nantes, qui introduisait le marketing de la contribution

Soumis par thierry guichard (non vérifié) - le 15 septembre 2011 à 09h11

Les réservoirs à idées s’assèchent-ils chez les constructeurs ? Ford cependant risque de bien mieux tenir la corde du fait de cette bonne initiative.

Soumis par zelectron (non vérifié) - le 07 octobre 2011 à 10h37

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas