La voix rend le livre électronique encore plus mobile

Par 31 mai 2010
Mots-clés : Smart city

Jouve présente un prototype de synchronisation audio des e-book. Le but ? Continuer sa lecture lorsque l'on entre dans son véhicule : un acteur reprend à voix haute à partir de la phrase où l'on s'est arrêté.

Comment faciliter la lecture d'un livre électronique en situation de mobilité ? En numérisant et convertissant le contenu sur une plate-forme dédiée, explique à L'Atelier Benoît Drigny, directeur de l'activité dématérialisation au sein du groupe Jouve. Ce dernier a présenté un prototype de synchronisation audio et e-book lors d'une journée organisée par le programme de recherche et d'innovation industrielle Quaero. L'idée est la suivante : "vous êtes en train de lire un ouvrage, et à l'instant même où vous entrez dans votre véhicule, la lecture passe en mode audio, un acteur reprenant à voix haute à partir de la phrase où vous vous étiez arrêté", développe le responsable. En précisant qu'il y a une différence majeure avec les voix de synthèse. Une technologie qui existe depuis plusieurs années, et qui s'assimile surtout à un soutien à la lecture, selon lui.
Numérisation et enregistrement en format XML
Techniquement, la solution proposée par Jouve suppose d'un côté la numérisation d'un ouvrage, et de l'autre l'enregistrement en format XML de la voix d'un acteur lisant ce même texte. Le but étant de permettre une synchronisation temporelle. "Il suffit de cliquer sur un mot, à partir duquel on veut lancer la lecture automatique", précise-t-il. La connexion avec l'autoradio du véhicule se faisant par Bluetooth. Les ergonomies d'usage sont variées. Charge aux créateurs d'appareils de proposer, à partir de cette technologie, des solutions appropriées. Au niveau des usages professionnels, cette synchronisation peut s'avérer très utile pour les modules de formation à l'expression. "Pour préparer un responsable à rencontrer un client, savoir quel ton adopter, etc. ce type d'outils peut être intéressant", indique à L'Atelier Benoît Drigny.
Des applications professionnelles variées
De même, pour des applications dans le domaine de la traduction, avec la possibilité de lire en temps réel un texte écrit dans sa langue maternelle, en écoutant parallèlement une lecture audio en langue étrangère. La plate-forme de numérisation et de conversion que propose Jouve n'est pas hébergée dans les nuages, sous le modèle SaaS. "Les solutions que nous proposons suivent une logique BtoB". Et d'ajouter : "Nous nous distinguons surtout par notre capacité à produire de façon industrielle du format e-book, peu compatible avec une solution de cloud computing", conclut le responsable. A noter, cette solution est le fruit d'une synergie entre plusieurs acteurs, dans le domaine de la recherche notamment. "Il y a eu une collaboration avec Vecsys - une société spécialisée dans l'analyse et la transcription de la parole - et LIMSI-CNRS", indique ainsi à L'Atelier le coordinateur du programme, Pieter Van Der Linden.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas