Les vols de portables sont de plus en plus nombreux.

Par 11 octobre 1999
Mots-clés : Digital Working, Europe

Depuis janvier dernier, un tiers environ des vols avec violences recensés à Paris ont été commis pour dérober un téléphone mobile. Selon la police urbaine de proximité de Paris, plus de 2 000 mobile...

Depuis janvier dernier, un tiers environ des vols avec violences recensés
à Paris ont été commis pour dérober un téléphone mobile. Selon la police
urbaine de proximité de Paris, plus de 2 000 mobiles ont été volés sur le
seul mois de septembre.
Selon une étude réalisée par la Police dans deux arrondissements de la
capitale, les vols avec violence ont progressé de 37,8 %. Le vol à
l'arraché de téléphones portables, de plus en plus fréquent, représente 25
à 40 % des vols avec violences !
Il est vivement recommandé aux personnes se faisant voler leur portable de
déposer plainte immédiatement et de couper leur ligne téléphonique pour
éviter toute mauvaise surprise. En effet, les mobiles volés sont souvent
revendus à bas prix à des clients persuadés qu'ils ne risquent pas grand
chose. Ceux-ci ont toutefois torts, car le numéro IMEI inscrit sur le
boîtier du portable, permet à la Police de localiser le téléphone d'où la
communication est émise.
Pour tenter de pallier ce problème, les trois opérateurs mobiles français
proposent à leurs clients une assurance, moyennant 20 F par mois.
(Christine Weissrock - Atelier Paribas)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas