Vonage : la téléphonie sur IP décollera lorsqu'elle sera « invisible » pour les utilisateurs

Par 17 mars 2004

La téléphonie sur IP a le vent en poupe : plus de 5 millions d'abonnés au Japon, un marché des équipements qui a augmenté de 31 % au cours du dernier trimestre 2003 et qui pourrait tripler d'ici...

La téléphonie sur IP a le vent en poupe : plus de 5 millions d’abonnés au Japon, un marché des équipements qui a augmenté de 31 % au cours du dernier trimestre 2003 et qui pourrait tripler d'ici 2007 selon la société d’études américaine Infonetics Research. Mais les usages restent émergents aux Etats-Unis où seulement 3 % des internautes déclarent utiliser souvent ou très souvent ce type de service, selon les derniers chiffres d’une étude réalisée par Harris Interactive (décembre 2003).

Pourquoi un départ si timide ? Parce que si les taux d’abonnement au Réseau explosent, les nouveaux usages des internautes évoluent très lentement. L’étude Harris Interactive révèle par ailleurs que deux tiers des internautes utilisent le courriel pour envoyer et recevoir des messages, alors qu’ils étaient 75 % en décembre 2000. De la même manière, mais un cran nettement en dessous, l’utilisation des « chat room » stagne : 4 % des internautes en décembre dernier, contre 5 % en décembre 2000.

Quels facteurs pourraient faire décoller la téléphonie sur IP ? Elle affiche déjà des prix attractifs, de plus en plus de qualité sonore… Que lui manque-t-il donc ? D’être invisible pour les utilisateurs. Comment ? En étant connectée à un combiné téléphonique classique et en donnant la possibilité à l’abonné d’appeler n’importe qui, que son interlocuteur utilise ou non de la téléphonie sur IP. La société Vonage, fournisseur de service de téléphonie IP, vient de positionner une offre selon ces critères… Une affaire à suivre de près.

(Atelier groupe BNP Paribas – 17/03/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas