Vote en ligne : un programme du Pentagone mis en doute par des experts en sécurité

Par 22 janvier 2004
Mots-clés : Smart city, Europe

Un programme de vote en ligne du Pentagone a été jugé trop peu sécurisé par des experts informatiques. A tel point qu'ils préconisent que le Pentagone en annule l'utilisation, qui mettrait en...

Un programme de vote en ligne du Pentagone a été jugé trop peu sécurisé par des experts informatiques. A tel point qu’ils préconisent que le Pentagone en annule l’utilisation, qui mettrait en péril la valeur des élections et donc le principe même de démocratie américaine. Les experts mettent en avant dans leur rapport, publié mercredi, qu’un système qui repose sur des PCs standards qui tournent sous Windows et sont connectés à Internet n’est pas fiable.

Le système pilote en question, d’un montant de 22 millions de dollars, est destiné à recueillir le vote d’environ 100 000 électeurs qui s’exprimeront depuis l’étranger. Le programme d’assistance au vote fédéral du Pentagone a été créé en 1986 pour permettre au personnel militaire basé à l’étranger mais aussi aux citoyens américains expatriés, de voter.

Le Pentagone, contre l’avis émis par les spécialistes dans le rapport, a décidé de ne pas fermer le programme de vote à distance, assurant que le système serait sûr, une fois son système de protection renforcé.

Dans bien d’autres pays, il est souvent question du vote en ligne, ambitionné comme une révolution citoyenne. En Suisse et en Grande-Bretagne, on l’expérimente déjà. Pour le Pentagone, il est nécessaire que le système soit expérimenté pendant les élections, de manière à en observer les éventuelles failles. Un nouveau rapport a été commandé par le Pentagone aux mêmes experts. Il sera publié après les élections présidentielles et rendra compte du fonctionnement du programme.

( Atelier groupe BNP Paribas –22/01/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas