Voyages en ligne 1/2 : Opodo rachète Travellink et Eviaggi

Par 16 mars 2005
Mots-clés : Future of Retail, Europe

Le voyagiste en ligne Opodo aurait-il la fièvre acheteuse ? Au début du mois de février, il annonçait le rachat pour 60 millions d'euros du français Karavel, lui-même rapproché il y a quelques...

Le voyagiste en ligne Opodo aurait-il la fièvre acheteuse ? Au début du mois de février, il annonçait le rachat pour 60 millions d'euros du français Karavel, lui-même rapproché il y a quelques années de Promovacances. Cette fois-ci, l'appétit d'Opodo l'a fait se tourner vers deux autres agences de voyage en ligne.

Avec Travellink , qui travaille en Suède, en Norvège, au Danemark et en Finlande, Opodo s'ouvre les portes du quatrième marché des voyages en ligne en Europe, avec un volume d'affaires de 884 millions d'euros en 2004. Avec Eviaggi , dont Opodo avait pris la direction opérationnelle en septembre 2004, le voyagiste pénètre un marché italien qui pèse 627 millions d'euros annuels (chiffres 2004) et se classe au cinquième rang européen.

Opodo peut désormais être fier de sa présence sur les cinq principaux marchés européens, puisque ses offres étaient déjà disponibles en Allemagne, au Royaume-Uni et en France, trois pays qui globalement représentent environ 85 % des ventes de voyages en ligne en Europe de l'Ouest (d'après les chiffres de PhoCusWright).

En juin 2004, le fournisseur de solutions de réservation pour l'industrie du voyage Amadeus avait pris le contrôle d'Opodo en faisant passer sa participation de 16,7 % à 55 % du capital. Cette position est encore renforcée aujourd'hui, puisque le groupe Amadeus a annoncé qu'il détenait désormais 74 % d'Opodo.

(Atelier groupe BNP Paribas - 16/03/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas