Waitless piste les bus par GPS et au solaire

Par 15 mai 2009

Le campus du Georgia Tech s'équipe d'un système de tracking des bus. La position de ces derniers est indiquée sur un écran installé dans les abris. Le système fonctionne au solaire.

Pour ne plus attendre indéfiniment son bus à l'arrêt ou ne pas pouvoir se fier aux informations indiquées, des étudiants du Georgia Institute of Technology ont créés le Waitless bus tracking system. L'appareil permet de vérifier en temps réel sur des panneaux déployés dans les abris quelle est la localisation des bus dans le campus de l'institut. Et ce qui est intéressant, c'est que le système est alimenté grâce à un panneau solaire couplé à une batterie de secours, installés au dessus des écrans d'affichage des informations. Ce qui le rend écologique : il fonctionne sans source extérieure d'énergie, ce qui élimine les coûts énergétiques sur le long terme.
Un positionnement précis
Autre intérêt : il est accessible à tous. La solution consiste en effet en un module de communication sans fil et une carte du réseau de transport de bus du campus dont les routes sont représentées par des LED. Assemblés, ces composants rendent l'appareil de pistage capable de se connecter à Internet pour obtenir les données GPS de localisation des véhicules. Ces informations sont ensuite projetées sur l'arrêt du bus où un écran indique la position géographique de l'autocar. Jusqu'à présent, le campus profitait déjà des services de la solution GPS NextBus, qui localise les bus.
Plus économique
Mais pour connaître leur position, il fallait disposer d'un téléphone portable avec accès à Internet. Enfin, les étudiants insistent sur le faible coût de fabrication et d'exploitation du système. Selon eux, les dispositifs d'affichage capables de donner des informations aux usagers des transports en commun coûtent près de quatre mille dollars. Ici, l'équipe parle d'un budget de moins de mille dollars.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas