Wal-Mart lance son service de musique en ligne : 88 cents, qui dit mieux ?

Par 24 mars 2004

Au mois de décembre 2003, le géant américain de la distribution Wal-Mart entamait un test de son service de musique en ligne. Trois mois plus tard, le groupe s'est dit satisfait de l'accueil des...

Au mois de décembre 2003, le géant américain de la distribution Wal-Mart entamait un test de son service de musique en ligne. Trois mois plus tard, le groupe s’est dit satisfait de l’accueil des consommateurs et a augmenté de plus de 50 % la taille de son catalogue en ligne, qui compte désormais 300.000 chansons. Et aujourd’hui il lance son service, proposant le téléchargement de musique pour 88 cents par titre. A l’heure où Wal-Mart débarque sur le segment de la musique en ligne, certains services y sont déjà bien installés, comme Napster 2.0 ou l’iTunes d’Apple qui avec son catalogue de 500.000 titres a déjà vendu plus de 50 millions de morceaux ces 12 derniers mois et en vend encore au rythme de 2,5 millions chaque semaine. Wal-Mart devait donc trouver un argument pour séduire les consommateurs : c’est chose faite avec le principe des 88 cents par chanson (contre 99 cents pour les autres services). Déclarée, cette guerre des prix ne peut être que favorable au consommateur !Mais le téléchargement illégal continue… Cependant, alors que l’industrie musicale fait savoir à qui veut l’entendre que les consommateurs sont en grand nombre prêts à payer pour télécharger de la musique, la RIAA (Recording Industry Association of America) continue ses poursuites judiciaires, preuve que le téléchargement gratuit sur les réseaux de P2P est loin d’être un souvenir ! Mardi, 532 nouveaux internautes ont appris l’engagement de poursuites contre eux, au titre du téléchargement illégal et du non-respect du copyright. Un hamburger, et votre dernier single préféré en prime…Pourtant, les tentatives de séduire les mélomanes ne manquent pas et certains son prêts à tout pour faire entrer dans les mœurs l’achat de musique en ligne. C’est ainsi que le numéro un de la restauration rapide McDonald’s négocie actuellement un partenariat avec Sony pour lancer son propre service de téléchargement. L’heureux consommateur de hamburgers se verra ainsi confier en même temps que sa pitance un code pour télécharger des musiques sur « Connect », le futur site de McDonald’s. Pour la marque, l’avantage d’un partenariat avec Sony serait simplement ce commercialiser des chansons achetées à prix réduit. « Connect » doit être lancé ce printemps aux Etats-Unis, et courant juin en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.
(Atelier groupe BNP Paribas – 24/03/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas