Walt Disney va lancer un DVD « chimiquement auto-désactivable »

Par 19 mai 2003
Mots-clés : Smart city

Alors que s’ouvre à San Franscisco, le procès entre sept studios hollywodiens et la société 321 Studios, qui commercialise un logiciel permettant de faire des copies de DVD « pour un usage privé »...

Alors que s’ouvre à San Franscisco, le procès entre sept studios hollywodiens et la société 321 Studios, qui commercialise un logiciel permettant de faire des copies de DVD « pour un usage privé », Walt Disney annonce pour août prochain la création d’un DVD « chimiquement auto-illisible », disponible en location.

Buena Vista Home Entertainment, la filiale vidéo du producteur hollywodien, va ainsi lancer un programme pilote de location de films DVD avec un système intégré d’inactivation, basé sur un processus chimique. Quarante-huit heures après avoir été sorti de son emballage, le disque DVD exposé à l’oxygène devient illisible : sa couleur passe du rouge initial au noir.

Flexplay Technologies, la société inventrice du processus retenu par Disney, explique que grâce à ces DVD, Disney va pouvoir limiter le piratage de ses films distribués, car le mécanisme de désactivation est purement chimique, et ne contient aucun code informatique susceptible d’être « hacké ».

De plus, cette technologie permet à Buena Vista Home Entertainment de mettre en place un système de location plus économique où il n’y a pas besoin de récupérer et d’archiver les produits loués.

(Atelier groupe BNP Paribas – 19/05/03)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas