Le warp processing se répand

Par 19 octobre 2007 1 commentaire
Mots-clés : Smart city

Ce système transfère automatiquement les séquences les plus utilisées de programmes vers un système de traitement spécialisé. Développé depuis cinq années, la technique est depuis peu adoptée par l'industrie informatique.

(cliquez pour agrandir)Le système informatique Warp processing accélère l'exécution des programmes. Ce, sur tous les types d'ordinateurs, même grand public. Développé par un chercheur de l'UC Riverside, il permet à un microprocesseur d'adresser les séquences des programmes les plus fréquemment utilisées vers une puce ultra-puissante capable de les exécuter jusqu'à mille fois plus vite. Celle-ci, baptisée FPGA (field-programmable gate array, des circuits logiques programmables), permet en effet d'optimiser le temps d'exécution, et d'éliminer les systèmes limitant la vitesse d'exécution des programmes.
Des systèmes plus rapides pour tous les types d'ordinateurs
Le dispositif s'intègrera à un grand nombre d'appareils utilisant des quantités de données importantes, comme des terminaux vidéo et audio, mais aussi des systèmes d'encryptage et de décryptage. "Les FPGA, quand elles fonctionnent avec le Warp processing, deviennent accessibles à tous les types d'ordinateurs, PC, portables, etc. Et laissent présager de nombreuses nouvelles applications que nous ne pouvons encore concevoir", souligne Franck Vahid, professeur de sciences informatiques et d'ingénierie et responsable du programme.
Vers une commercialisation prochaine
Selon lui, les systèmes embarqués tels que les scanners présents dans les aéroports pourront réaliser des analyses en temps réel en utilisant le Warp processing. Pour les consommateurs, ceux qui souhaitent éditer des vidéos ou retoucher des photos sur Photoshop verront leur ordinateur fonctionner beaucoup plus rapidement. Le système améliorera également la qualité des graphiques des jeux en ligne, tout en augmentant le nombre d'applications possibles. Plusieurs sociétés comme IBM, Intel et Motorola's Freescale auraient d'ailleurs déjà fait des demandes de licence pour intégrer le système à leurs produits.

L'Atelier groupe BNP Paribas

Haut de page

1 Commentaire

Excellent ! Voilà une technologie pouvant apporter énormement ... surtout avec l'évolution vers le cloud computer. Nos ordinateurs seront tous une partie 'active' du cloud.
A suivre ...

Soumis par forgues (non vérifié) - le 08 mars 2010 à 20h10

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas