Watsi, le site de crowdfunding de l'humanitaire 2.0

Par 18 avril 2013 1 commentaire
Mots-clés : crowdfunding
Watsi, le site de crowdfunding de l'humanitaire 2.0

Une plateforme de Crowdfunding pour permettre à des patients de recevoir des soins ? C'est le but de Watsi, une startup créée par un américain ému par la situation de dizaines de milliers de malades à travers le monde.

Il y a deux ans, Chase Adams, un jeune américain, était volontaire au Costa Rica pour Peace Corps. Pendant son voyage humanitaire, le jeune homme a été touché par une femme qui mendiait dans un bus pour que son fils puisse recevoir des soins médicaux adaptés. Une idée a alors germé dans son esprit : pourquoi ne pas se servir du web pour que des donateurs puissent financer les opérations de malades qui ne peuvent se les offrir. "Je me suis dit que cela serait vraiment génial s'il existait un site comme Kiva mais pour des soins médicaux", confie le jeune homme au New York Times.

Kiva est un site de crowdfunding où des donateurs peuvent contribuer financièrement, grâce au microcrédit, aux projets d'entrepreneurs venus de pays en développement. Les plateformes de crowdfunding se sont beaucoup développés sur la toile, comme GoFundMe, sur lequel l'Atelier San Francisco s'est  penché récemment. Watsi, le site web de Chase Adams se veut humble. Les gens peuvent faire dons de 5$ comme de 150, sans aucune obligation. Si la startup de Chase Adams est basée en Californie, ce dernier travaille en étroite collaboration avec des fournisseurs de soins dans 13 pays dont le Cambodge, le Guatemala ou l'Ethiopie. L'idée n'est pas de transporter des malades pour qu'ils se fassent soigner aux Etats-Unis, mais que les médecins locaux puissent réaliser eux-mêmes les opérations. 

Comment ça marche ? Les profils des patients sont affichés sur Watsi et les internautes peuvent alors faire des dons. Les traitements apportés aux patients sont variés : de la jambe cassée à l'opération d'une tumeur. Le fait que les patients soient exposés sur le site web accroit les dons, les internautes étant sensibles aux témoignages. Depuis sa création, Watsi a permis de lever 200 000 dollars et a aidé 270 patients à travers le monde. 

Parce que les internautes sont souvent méfiants à l'idée de réaliser des dons en ligne, Chase Adams a choisi de jouer la carte de la transparence. Pour cela, il a mis en place un système sur Google Doc, permettant aux donateurs de suivre jour après jour l'évolution du patient qu'ils ont choisi d'aider. Ils peuvent notamment découvrir le nom du médecin qui est chargé de la prise en charge du malade, la progression de sa guérison mais aussi la gestion des fonds levés par PayPal. Si des problèmes surviennent lors de la prise en charge du malade, par exemple si la date de l'opération a été reportée, les internautes sont informés par un email. Une jolie manière pour les internautes, de se sentir utiles tout en sachant que les dons qu'ils réalisent permettent bien d'aider de vrais malades.

Haut de page

1 Commentaire

Bonjour,

Merci pour cet article. Chez afexios.com par exemple, le crowdfunding permet de lever jusque 100.000 € pour des entreprises innovantes ou des commerces de proximité, et justement en ce moment, une société de recherche contre le cancer recherche des soutiens ! Cela n'empêche naturellement de faire des dons aux patients sur un site comme Watsi, mais permet de compléter son action avec un investissement direct pour aider une PME qui travaille au développement de médicaments.

Soumis par afexios.com (non vérifié) - le 19 avril 2013 à 13h40

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas