Watson d’IBM ou comment cuisiner le Big Data?

Par 13 mars 2014
food truck IBM

Le programme intelligent Watson créé par le groupe IBM il y a déjà plusieurs années s’attaque aujourd’hui au secteur de la cuisine. Ses inventions culinaires sont présentées pour la première fois au SXSW.

Le programme d’intelligence artificielle Watson créé par IBM a la capacité d’emmagasiner une grande quantité de données en peu de temps et ainsi de répondre à toutes sortes de questions ou de réaliser des analyses statistiques variées grâce à l’utilisation du big data. Il a notamment fait parlé de lui en 2011 après sa victoire au Jeopardy (célèbre jeu télévisé américain similaire à question pour un champion) et en 2013 dans le domaine de la santé avec un logiciel permettant la formulation d’hypothèses scientifiques pouvant aider à trouver de nouveaux remèdes plus rapidement. Cette intelligence artificielle est maintenant détournée dans le secteur de la cuisine avec pour principal objectif la création de recettes innovantes. Grâce aux applications variées de Watson et autres initiatives relatives au Big Data, IBM prévoit de totaliser un chiffre d’affaires de 20 milliards de dollars d’ici à 2015.

Innover en cuisine grâce à l’accumulation de données

IBM Watson s’est associé avec l’ICE (Institute of Culinary Education) pour élaborer son projet culinaire. L’ordinateur intelligent a ainsi parcouru plus de 30,000 recettes et de nombreuses autres données concernant la chimie, la culture et les préférences gustatives des consommateurs. Grâce à cette accumulation de données, Watson est dorénavant capable de mettre au point des recettes encore jamais testées ou même pensées. Parmi les recettes élaborées par Watson et cuisinées par James Briscione (Directeur du développement culinaire à l’ICE) : un croissant espagnol à base de cacao, safran, poivre noir, amandes et miel, ou un cocktail associant la vanille, le curcuma, le bourbon, le citron et la banane. D’après les données et leurs exploitations par Watson toutes ces recettes sont statistiquement bonnes et devraient donc être appréciées des consommateurs.

Anticiper les changements et les enjeux de l’industrie culinaire

Ce projet de cuisine cognitive où la machine et l’Homme travaillent ensemble est l’opportunité d’innover en terme d’assemblage d’ingrédients et de saveurs, mais aussi de se préoccuper de sujets tels que l’apport nutritionnel, la disponibilité, la saisonnalité ou la durabilité. En effet, certains produits sont plus ou moins disponibles à certaines périodes de l’année ou nécessitent plus ou moins d’énergie pour leur production et sont donc plus ou moins durables au sens environnemental. Un programme intelligent comme Watson pourrait prendre en compte des éléments comme ceux-là dans la composition de ses recettes et ainsi contribuer à des problématiques environnementales ou chercher à enrayer l’insécurité alimentaire. Pour suivre les nouvelles recettes présentées au SXSW, le hashtag #IBMFoodTruck a été lancé sur Twitter.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas